| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
13 mai 2010, par Pierre Ménard
Proposition d’écriture : Écrire un poème dans une langue alerte, le flot d’une parole qui s’écoule dans un flux continu (jeux de mots, mots-valises, paraphrases, allitérations, musicalité des vers). Aux mots hétéroclites qui se télescopent parfois dans leurs énonciations, aux visions entrevues dans notre vie, se mêlent des souvenirs aux saveurs intimes. Coulées de mots succédant aux mots, visions persistantes se substituant à des images bien réelles. Cette langue trace des frontières dans ce (...)


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter