| Accueil
LIMINAIRE
Exposition au Musée d’Art Contemporain [MAC] de Marseille


Comme je l’écrivais dans mon texte sur les Capsules temporelles : bombes à retardement : le futur n’est pas ce qu’il était.

En septembre dernier, un article de la BBC, nous apprenait que l’avant-dernière capsule temporelle d’Andy Warhol, la boîte n°528 avait récemment été ouverte, délivrant ses secrets enfouis au cours d’une cérémonie qui s’est tenue au Musée Andy Warhol de Pittsburgh.

JPEG - 286.5 ko
Dessin, photo et coupures de journaux des « Time Capsules » d’Andy Warhol

Les Time Capsules (Capsules de Temps) sont des boîtes en carton dans lesquelles Andy Warhol a rassemblé, en ensembles cohérents, entre 1974 et 1987, les objets dont il n’avait plus l’utilité dans son atelier. Warhol emmagasinait tout ce qui l’entourait : shampooing, médicaments, journaux, ongles coupés, pied momifié, cartes postales, courriers personnels, livres, timbres oblitérés, objets en plastique, photos, films Super-8, bandes dessinées, coupures de presse, disques 33 tours, etc. L’artiste a ainsi scellées plus de 300 000 objets de son quotidien durant 13 ans de sa vie répartis dans ses Time Capsules. Ces boîtes révèlent l’histoire d’une personnalité au travers des objets qu’il conservait. Elles ne dressent pas seulement le portrait d’Andy Warhol, mais témoignent également du contexte sociopolitique et culturel de cette période. Une œuvre étonnante qui a pour originalité d’être aussi une collection.

JPEG - 214 ko
Exposition « Time Capsules : Andy Warhol » au Musée d’Art Contemporain [MAC] de Marseille

Le Musée d’Art Contemporain MAC de Marseille a choisi de présenter huit Time Capsules, pour la plupart inédites en Europe.

Le choix de ces Time Capsules présentées au MAC suit le parcours décrit par les chansons de l’album Songs for Drella que Lou Reed et John Cale ont composé à la demande de la Brooklyn Academy of Music pour le concert donné, en hommage à l’artiste, les 7 et 8 janvier 1989 dans l’église St Ann.



Ces chansons racontent la vie d’Andy Warhol. L’artiste y parle au travers des voix des deux musiciens.
JPEG - 171.6 ko
Songs for Drella, Lou Reed et John Cale

Des citations d’Andy Warhol sont retranscrites sur les murs du Musée, accompagnées de photographies de l’époque, elles permettent de découvrir l’artiste à différents moments de sa vie et dans son environnement, La Factory, notamment. Quelques-uns de ses films fameux comme Sleep, Kiss, Eat ou Empire complètent le programme.

JPEG - 198.8 ko
Films d’Andy Warhol

Artiste surexposé, Andy Warhol avait fait de cette surexposition, un aspect fondamental de son travail. L’exposition tient autant du journal intime que du cabinet de curiosité, elle révèle un Warhol que l’on connaît peu et qui permet de mieux appréhender son travail artistique, rendant d’autant plus passionnante l’apparition posthume de cette part de son intimité, savamment mise entre parenthèse par l’artiste lui-même, dont le temps révèle toute la puissance évocatrice.

JPEG - 289 ko
Cartes, magazine des « Time Capsules » d’Andy Warhol

L’exposition tient autant du journal intime que du cabinet de curiosité, en même temps qu’elle est un formidable miroir de la société américaine au début des années soixante et jusqu’en 1987.


Time Capsules : Andy Warhol, Musée d’Art Contemporain de Marseille, jusqu’au 12 avril 2015.



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter