| Accueil
Une ville vide
Le retour n’est jamais le retour. Les mouches, toujours, et le feuillage. Sauf mention contraire, toutes les citations de ce texte sont extraites de La ville vide, de Berit Ellingsen, traduit par François Bon sur Publie.net. « Quand le film se termina sans la scène, il fut surpris. Il se rappelait chaque détail : les personnages, le dialogue, les (...)
Le nom des roses
Finir la journée par un geste qui pèse dans la balance, la notre, interne. Rennes est une ville universitaire très importante. Depuis la création de Rennes 2 peu avant 1968, des mouvements sociaux d’étudiants ont fréquemment marqué l’histoire du campus. Des graffitis reflétant ces mouvements sont visibles à différents endroits du campus de Villejean. (...)
Au lieu de se souvenir
Deux ans après mon intervention sur "Média en quête d’identité" un travail sur le livre numérique (et non numérisé ou autrement homothétique...), où j’avais animé entre autre un atelier sur l’écriture de l’instant, je reviens donc en Ardèche, à Saint-Apollinaire-de-Rias, dans le cadre de la Fête de la Sciences 2011, où je suis invité pendant trois jours pour (...)
Ruines / Daniel Bourrion
Vase communicant : Face Terres... En savoir plus sur les Vases communicants ... ruines que nous trouvions régulièrement sous les monceaux de verdure qui s’étaient chargés de faire disparaître rapidement les dernières traces de nos villes, de toutes nos vies d’avant, du monde tombé sur ses genoux et puis à terre et dont, il faut l’avouer, nous avions (...)
écrire dit vivre
Magnolia, Maryse Hache « offrandes et libations miel pain fleurs et eau fraiche vers qui invite splendeur émouvante de se sentir appelée ça chante pinsons et merles ça s’agite abeilles et papillons ça pique en bouquet d’ortie à moi la vivance de la langue à moi les grandes bêtes venez à la visite ça crie dedans avec livrées sauvages ça cavale muscles (...)
Embroussaillement passager, par Sabine Normand
Vases communicants : Sabine Normand (texte et photographie). J’ai rencontré Sabine à l’occasion des ateliers de création que j’ai menés à la médiathèque de Mauguio : Lire la ville. J’ai eu plaisir à suivre ensuite son blog au très beau titre : Tu as voulu voir la mer, avec pour sous-titre : Sur la terre comme au ciel. Très heureux de l’accueuillir sur (...)
L’éblouissement et l’effroi
Tous les dimanches je vais courir jusqu’à Pantin, en longeant depuis Stalingrad le canal de l’Ourcq. Hier, je suis retourné sur le Chemin de Halageà Pantin, faire le tour de l’ancien bâtiment des Magasins généraux des douanes abandonné. L’accès au bâtiment est désormais interdit par de grands panneaux annonçant surveillance 24h/24h. La mairie de (...)
La variation du relief
Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif. Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes ou sur Twitter. À la fin de la semaine, je reprends (...)
Écart de temps
Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif. Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes ou sur Twitter. À la fin de la semaine, je reprends (...)
La Pêcherie
Comme le rappelle Wikipédia, une pêcherie est un espace circonscrit dans une étendue d’eau, généralement à proximité immédiate du littoral, qui a été aménagé afin de pouvoir y faciliter la pratique de la pêche. Par extension on désigne également par le mot « pêcherie » les aménagements spécifiques qui y sont installés. L’utilisation de pêcheries est une (...)

Nature
LIMINAIRE le 19/09/2021 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube