Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
11 mai 2007, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Une écriture proche de l’oralité, travaillée par certaines boucles et décrivant un état psychique qui se rapproche d’un lyrisme de la folie, jouant sur la fragilité du je. « Il y a quelque chose d’animal, d’archaïque... c’est toute une machine qui se met en marche, une flèche qui part et qui doit être juste : la puissance est dans l’exactitude... il ne s’agit pas de décrire l’oiseau mais de devenir Oiseau... une histoire de souffle, quelque chose de plus grand que moi, et que je (...)

LIMINAIRE le 24/09/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube