Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
13 octobre 2006, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Inventer un nouveau langage, une écriture du mouvement, de ce qu’il déplace en nous et hors de nous dans la durée de son déroulement. Une tentative inédite de retranscrire la marche dans tous ses états, associations et impressions, expérience du temps, observation de la nature, considérations métaphysiques. R., Céline Minard, Comp’act, 2006. Présentation du texte : Il y a plusieurs livres dans ce récit de Céline Minard. Un journal de voyage anachronique, un (...)

LIMINAIRE le 24/09/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube