Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
8 avril 2005, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : « Dans le souvenir clos d’une personne, il y a tout un monde. Les existences croisées se suivent, se suivent. Des abscisses et des ordonnées très personnelles. Il s’agirait de cerner, cela suppose des contours. Nous ne percevons que des fragments. Les bribes qui forment une constellation, réunies en album. Ce n’est pas une histoire. Ce n’est jamais l’histoire. » Je ne sais rien d’un homme quand je sais qu’il s’appelle Jacques, Laure Limongi, Al Dante, 2004. Résumé : (...)

LIMINAIRE le 25/05/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube