Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
10 juillet 2016, par Pierre Ménard

« La surface la plus passionnante de la terre, c’est, pour nous, celle du visage humain ». Georg Christoph Lichtenberg
Un rendez-vous avec l’imprévu, c’est impossible me dira-t-on. Mais c’est comme pour les rêves, la ville ça se travaille. Pour connaître une ville, il faut l’arpenter. Pour y rencontrer de vieux amis, il suffit parfois de penser à eux pour les croiser par hasard. Quand on habite Paris, on connaît bien son quartier, celui où vivent ses amis, on apprécie certains quartiers, ceux dans (...)

LIMINAIRE le 24/09/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube