| Accueil
LIMINAIRE


Sur le pont de l’écluse Saint-Martin en fin d’après-midi, elle m’accoste, elle se présente brièvement, Perrine Bailleux, et me demande de l’écouter chanter sa chanson, pendant que son acolyte nous filme en Super 8. Elle précise, c’est pour un clip. J’hésite un très court instant avant de me prêter au jeu. Elle appuie sur les boutons de son lecteur multimédia, règle le niveau sonore. Les premières notes de musique se font entendre. Et voilà qu’elle se met à chanter avec sa belle voix cristalline. Autour de nous, la circulation parisienne, les sirènes hurlantes des voitures de police et des ambulances. Quelques instants plus tôt, j’ai croisé Vincent Delerm qui se promenait en famille le long du canal. Je souris béatement en l’écoutant.



Perrine à Paris : « in my heart »



Quelques mois plus tard, je découvre le résultat de son clip pour lequel elle m’avait demandé de l’écouter chanter in my heart pendant qu’on me filmait. Voici donc le film tourné par Dimethyl Aminoethylbenzoate (on m’y voit par bribes mais je ne suis pas déguisé en éboueur). Je vous conseille également d’écouter les chansons de Perrine Bailleux sur son site Myspace.
Prêter l’oreille
Publié le 17 juillet 2007
- Dans la rubrique RADIO MARELLE
Voix Hasard Vidéo Musique Paris Radio Société






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter