| Accueil
LIMINAIRE
Radio Marelle



Écouter en ligne



Téléchargement >> [mp3 : 12,2 Mo]

Oskar Pastior est né en 1927 à Hermannstadt (Siebenbürgen). Il est décédé à Frankfort le 4 octobre 2006. Oskar Pastior est entré à l’Oulipo en 1992 et il en est l’unique membre allemand.

Déporté de 1945 à 1949 dans le camp de travail soviétique de Dombas, Oskar Pastior a fait des études germanistes à Bucarest. Passé à l’Ouest, il a vécu à Berlin depuis 1969, comme écrivain. Ce poète roumano-allemand a montré une passion certaine pour les anagrammes et la sextine. L’auteur de Poème-poèmes a également participé aux 35 Variations réunies aux éditions Le Castor Astral sur la phrase finale du deuxième Faust de Gœthe. Il a reçu le prix Ernst-Meister-Preis (1986) et le Hugo-Ball-Preis (1990), puis, en 2001 le Prix Huchel et le titre de docteur honoris causa de l’Université Lucian Blaga de Hermannstadt. Il a été couronné en 2006 par le Georg-Büchner-Preis, le plus prestigieux des prix littéraires allemands.

Représentant d’une poésie aux frontières du non-sens, Oskar Pastior est très influencé par la poésie phonique des dadaïstes, par les théories mathématiques de l’Oulipo et par la littérature à contraintes. Ce traducteur de Tristan Tzara a notamment publié ’’Lautmalereien’’ (Tableaux sonores) et des ’’Poèmes anagrammiques’’.

Les enregistrements d’Oskar Pastior sont disponibles en ligne sur le site de Lyrikline et le site d’UbuWeb.

Poésie sur écoute - épisode 48
Publié le 20 octobre 2006
- Dans la rubrique RADIO MARELLE
Langage Lecture Sons Portrait Radio Jeu






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter