| Accueil
LIMINAIRE
Un Nantais nommé Jacques Demy



Poet Cast # 174

Ecouter en ligne



Télécharger le fichier mp3

Clic droit / Enregistrer sous...

Téléchargement

Télécharger le fichier

Clic droit / Enregistrer sous...



Affiche de l'exposition « Un Nantais nommé Jacques Demy »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Un Nantais nommé Jacques Demy, Nantes rend hommage au cinéaste nantais.

Jusqu’au samedi 26 février 2011, la Bibliothèque municipale met à l’honneur le réalisateur nantais Jacques Demy, au travers de l’exposition Un Nantais nommé Jacques Demy et de multiples rendez-vous : conférences, concerts, projections cinématographiques...



Entre Jacques Demy et Nantes, il y a eu, à l’évidence, une relation particulière que le film d’Agnès Varda, Jacquot de Nantes, sorti en mai 1991, a tenté de mettre en lumière. En 1986, Jacques Demy déclarait : « J’ai découvert l’amour à Nantes. J’y ai aussi découvert le cinéma. J’y ai eu de grands chocs qui font que j’aime cette ville et que j’ai envie d’y retourner. »



Nantes est, bien sûr, pour Jacques Demy, la ville de l’enfance, mais c’est bien plus que ça. Il suffit de se plonger dans son œuvre pour s’en persuader : dans Lola et dans Une chambre en ville bien sûr, puisqu’ils ont Nantes pour décor, mais aussi dans Les parapluies de Cherbourg, Les demoiselles de Rochefort ou même, plus près de nous, Trois chambres pour le 26 qui se déroule à Marseille. Toutes ces villes évoquées ici ne sont-elles pas des ports ? C’est à dire des lieux ouverts sur un ailleurs toujours rêvé. Comme si la marque de Nantes s’était inscrite définitivement dans l’imaginaire d’un cinéaste qui, plus qu’un autre, rêvait et chantait la vie.

chorégraphie collective déambulatoire pour célébrer les derniers jours de l'exposition « Un Nantais nommé Jacques Demy »

 

 

 

 

 

 

 

Pour cette occasion, la Ville de Nantes rend hommage, dans la ville de son enfance, au réalisateur qui marqua sa génération et toute l’histoire du cinéma.

chorégraphie collective déambulatoire pour célébrer les derniers jours de l'exposition « Un Nantais nommé Jacques Demy »

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 19 février 2011, le chorégraphe David Rolland a proposé, à partir de 15h, une chorégraphie collective déambulatoire pour célébrer les derniers jours de l’exposition consacrée à Jacques Demy.

Pour capter les participants, David Rolland avait choisi le mode interactif et invité les participants à télécharger sur le téléphone portable ou leur lecteur MP3 un fichier son...

chorégraphie collective déambulatoire pour célébrer les derniers jours de l'exposition « Un Nantais nommé Jacques Demy »

 

 

 

 

 

 

 

Poésie sur écoute - épisode 174
Publié le 20 février 2011
- Dans la rubrique RADIO MARELLE
Voix Sons Corps Cinéma Bibliothèque Radio Mouvement Itinéraire Danse Nantes






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter