| Accueil
LIMINAIRE
Radio Marelle



Écouter en ligne



Téléchargement >> [mp3 : 1 Mo]

Le Parlement a rejeté, jeudi 9 avril, le projet de loi création et Internet qui prévoyait de sanctionner le téléchargement illégal. A main levée, une majorité de 21 députés (contre 15) ont rejeté le texte issu de la commission mixte paritaire (CMP), alors qu’il avait été voté plus tôt dans la matinée par le Sénat. Ce rejet surprise s’explique par l’absence de nombreux députés lors du vote (pour cause de repas ?).

Cela sentait en effet la cours de récréation ce midi à l’Assemblée Nationale, le président comptant en chuchotant les votants qu’il pointait avec sa règle pour n’en manquer aucun, on l’entend très distinctement. Et M. Karoutchi qui a dénonce « des actes de flibuste » de la gauche, consistant à « cacher des parlementaires et à ne les faire entrer dans l’hémicycle qu’une fois le vote appelé pour dénaturer la réalité d’un débat et d’un vote. » On croit rêver ! Loi adoptée par 16 Députés. Finalement rejetée par 21 !

"C’est une manière de débattre et de voter la loi qui est complètement aberrante. Je considère que c’est indigne du Parlement et de la République", affirmait le même Karoutchi. Pour une fois on serait presque d’accord avec lui.

Poésie sur écoute - épisode 144
Publié le 9 avril 2009
- Dans la rubrique RADIO MARELLE
Parole Société Politique






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter