| Accueil
LIMINAIRE
Planche-contact : semaine #12


Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

Rue de l'Ourcq, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de belles ruines, ni les maisons, ni les vies.

Reprendre son souffle, il sera toujours temps de rentrer chez soi.

Ce sont leurs vies, leurs désirs et leurs pratiques qu’on oublie.

Mais reste cette intuition d’un retournement, d’un décalage du point de vue.

Une photographie est un secret d’un secret, plus on en voit, moins on en sait.

Conserver au centre de notre monde le lieu de nos incertitudes sans guillemets.

Jeter quelques murmures discrets sur la ville qui doucement s’endort.

Boulevard des Pyrénées, Pau

 

 

 

 

 

 

 

 

Boulevard des Pyrénées, Pau, dimanche 18 mars 2012, 20h30.

Pas de belles ruines, ni les maisons, ni les vies.

40/un vent pavillonnaire (Pierre Coutelle)

Place Georges Clemenceau, Pau

 

 

 

 

 

 

 

 

Place Georges Clemenceau, Pau, lundi 19 mars 2012, 9h15.

Reprendre son souffle, il sera toujours temps de rentrer chez soi.

En semaine à Zumaia (Elise Lamiscarre)

Pointe de l'île Saint-Etienne, Melun

 

 

 

 

 

 

 

 

Pointe de l’île Saint-Etienne, Melun, mercredi 21 mars 2012, 12h30.

Mais reste cette intuition d’un retournement, d’un décalage du point de vue.

Décaler (Fred Griot)

Rue d'Alsace, Gare de l'Est, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue d’Alsace, Gare de l’Est, Paris 10e, jeudi 22 mars 2012, 18h30.

Une photographie est un secret d’un secret, plus on en voit, moins on en sait.

Wanda : un flottement décisif (Le dernier coquelicot)

Gare d'Austerlitz, quai d'Austerlitz, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Gare d’Austerlitz, quai d’Austerlitz, Paris 13e, vendredi 23 mars 2012, 10h40.

Conserver au centre de notre monde le lieu de nos incertitudes sans guillemets.

Guili-guili (etsansciel, Christine Zottele)

Rue de l'Ourcq, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue de l’Ourcq, Paris 19e, samedi 24 mars 2012, 16h30.

D’un travail à la limite dans l’invention à traverser du rythme.

Couleur, de Sébastien Ecorce (Libr-Critique)

3 commentaires
  • Un secret d’un secret 25 mars 2012 14:37

    mardi ? Ce sont leurs vies, leurs désirs et leurs pratiques qu’on oublie... ?!

  • Un secret d’un secret 26 mars 2012 13:50

    La photo du vendredi me rappelle une image de Brassaï prise aux « states » -) en 1957, à Greeenwich village, New York, où l’on voit une façade de 5 étages coupée en deux avec plusieurs carrés de couleur, comme un tableau.

    • Brassaï 31 mars 2012 01:07, par Pierre Ménard


      Je ne connaissais pas cette très belle photographie de Brassaï prise à Greeenwich village, à New York.



      En me renseignant sur cette série américaine en couleur de 1957 je découvre sur internet cette photo de Fred Herzog datant de 1963 prise au même endroit :



      Et l’on se sent proche de ces correspondances et de ces échos, et très heureux de ces découvertes et de ces rapprochements...

      Voir en ligne : Liminaire



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter