| Accueil
LIMINAIRE
Planche-contact : semaine #10


Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

Rue Dajot, Melun

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si écrire n’était que différer le texte ?

Chaque chose est comme au bord d’un précipice.

On laisse derrière soi l’événement muet.

Savoir qu’on traverse un songe dont le pire accident puisse être : ajouter un mot.

La peur comme une pensée sans fondement.

Démontrer qu’un autre chemin est possible.

Savoir ce que l’on donne, pour ne pas s’égarer.

Chemin de Halage, Pantin

 

 

 

 

 

 

 

 

Chemin de Halage, Pantin, dimanche 4 mars 2012, 11h30.

Et si écrire n’était que différer le texte ?

Éloge de l’escrivaillerie... (Lambert Schlechter)

Rue Pierre Dupont, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue Pierre Dupont, Paris 10e, lundi 5 mars 2012, 12h45.

Chaque chose est comme au bord d’un précipice.

Tour du blog en 96 phrases (Didier da Silva)

Restaurant japonais Osaka, Boulevard Charles Gay, Melun

 

 

 

 

 

 

 

 

Restaurant japonais Osaka, Boulevard Charles Gay, Melun, mercredi 7 mars 2012, 12h30.

Savoir qu’on traverse un songe dont le pire accident puisse être : ajouter un mot.

691. savoir (L’homme sans réseaux)

Rue de Lyon, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue de Lyon, Paris 12e, jeudi 8 mars 2012, 8h40.

La peur comme une pensée sans fondement.

Devenir Vouivre (Cécile Portier)

Arrêt de bus, Place de l'Odéon, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêt de bus, Place de l’Odéon, Paris 6e, vendredi 9 mars 2012, 10h45.

Démontrer qu’un autre chemin est possible.

La polémique tue la lumière... (Franck Queyraud)

Rue de Lyon, Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue de Lyon, Paris 12e, samedi 10 mars 2012, 9h.

Savoir ce que l’on donne, pour ne pas s’égarer.

1.e2-e4 sur quelques(s) chose(s) (Mathilde Roux)

Un autre chemin est possible
Publié le 11 mars 2012
- Dans la rubrique PHOTOGRAPHIE
Regard Photographie Ville Écho Quotidien Dérive Paysage Fragment Paris Architecture Traces Journal Melun Itinéraire Espace






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter