| Accueil
LIMINAIRE
Planche-contact : semaine #8


Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

Place carrée, Palais du Louvre, février 2012

 

 

 

 

 

 

 

Passer de fenêtre en fenêtre est ma vie.

Temps aboli, sans passé, sans avenir : la saison du temps indifférent.

Le temps du voyage devient parfois un temps de travail (et vice-versa).

Chercher à en mesurer les écarts visibles.

Une émotion, une échappée, une envie de poursuivre.

Reste à apprendre à lire. Découvrir qu’on ne sait pas lire.

On ne se souvient pas, on réécrit la mémoire comme on réécrit l’histoire.

Rue Jules Ferry, Montreuil, dimanche 19 février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue Jules Ferry, Montreuil, dimanche 19 février 2012, 18h30.

Passer de fenêtre en fenêtre est ma vie.

Tempo lent (Anne Savelli)

Passerelle des Arts, Paris 1<sup class="typo_exposants">er</sup>, lundi 20 février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Passerelle des Arts, Paris 1er, lundi 20 février 2012, 17h15.

Temps aboli, sans passé, sans avenir : la saison du temps indifférent.

Les mystères de l’homme (Jean-François Paillard)

Rue du Château, Melun, mardi 21 février 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue du Château, Melun, mardi 21 février 2012, 14h.

Le temps du voyage devient parfois un temps de travail (et vice-versa).

Le blog de la ville (Nicole Guichard)

Avenue de la République, Paris 11<sup class="typo_exposants">e</sup>

 

 

 

 

 

 

 

 

Avenue de la République, Paris 11e, jeudi 23 février 2012, 19h.

Une émotion, une échappée, une envie de poursuivre.

Le droit de rêver (La Grange, Karl Dubost)

Lectrice, Métro ligne 4, Station Odéon, Paris 5<sup class="typo_exposants">e</sup>

 

 

 

 

 

 

 

 

Lectrice, Métro ligne 4, Station Odéon, Paris 5e, vendredi 24 février 2012, 10h15.

Reste à apprendre à lire. Découvrir qu’on ne sait pas lire.

Chien mort que vif (François Bon)

Les Halles, Rue Pierre Lescot, Paris 1<sup class="typo_exposants">er</sup>

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Halles, Rue Pierre Lescot, Paris 1er, samedi 26 février 2012, 18h.

On ne se souvient pas, on réécrit la mémoire comme on réécrit l’histoire.

Chris Marker : Le point de vue documenté (Emilie Houssa)



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter