| Accueil
LIMINAIRE
Dans la profondeur de champ


La photo a fait le tour du monde, notamment via le Twitter : un jeune couple apparemment en train de s’embrasser au sol au milieu de « CRS » canadiens pendant les émeutes qui ont suivi la défaite des Canucks de Vancouver face aux Bruins de Boston en finale de la Stanley Cup de hockey.

Le photographe Richard Lam, était balloté entre les manifestants et les policiers anti-émeute quand il a repéré le couple.

 

 

 

 

 

 

 

Il raconte au Guardian : « J’étais à une vingtaine de mètres. Il y avait ces deux personnes au sol dans cette rue désertée. J’ai d’abord pensé qu’un des deux était blessé. C’était le chaos total. Les émeutiers ont mis le feu à deux voitures et après j’ai vu des pilleurs casser la vitre d’un grand magasin.

À ce moment, la police anti-émeute a chargé dans notre direction. Après m’être arrêté de courir, j’ai remarqué l’espace derrière les policiers où les deux personnes se trouvaient, avec les CRS et un feu en arrière-plan. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Les circonstances entourant la photographie ont été ensuite clarifiées, la jeune fille serait tombée sur le sol, poussée par la foule. Les internautes se sont quand même pris d’affection pour les amoureux, prenant un malin plaisir à les inclure dans différentes photographies historiques ou sportives.

 

 

 

 

 

 

 

« La police a chargé la foule et ce couple qui essayait de rester ensemble n’a pas réagi à temps et s’est fait piétiner par deux policiers anti-émeute. La fille a été renversée tête la première sur la chaussée et son petit ami est tombé sur elle. Elle avait visiblement mal, elle pleurait, mais les deux policiers les ont poussé et sont repartis. »

Lorsque les policiers ont foncé vers les émeutiers, Alex Thomas, la jeune femme sur la photographie a eu très peur. « Je n’avais jamais rien vécu de semblable avant et c’était très effrayant », se souvient la jeune femme. « J’étais bouleversée, je suis tombée, et je ne savais plus trop ce qui était en train de se passer. » Son amoureux d’origine australienne, Scott Jones, 29 ans, voulait l’apaiser et l’a embrassée. Un photographe a croqué cet inusité moment d’intimité sur fond de violence et depuis, la photo a fait le tour du monde.

Une version confirmée par une vidéo prise par une étudiante en photo mise en ligne par le Vancouver Sun.

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui fascine dans cette photographie prise sur le vif, et qui explique aussi la frénésie qui a suivi sa parution et sa large et rapide diffusion sur les réseaux sociaux, dans les commentaires, et les nombreux détournements dont elle a été l’objet (voir dans l’exemple ci-dessous, leur amateurisme et leur réalisation à la hâte, avec les moyens du bord), montre bien que la superposition de ces deux scènes, ces deux instants que tout semblait séparer, ne pouvant pas figurer dans un même espace, leur donnait l’apparence d’un mauvais slogan publicitaire élaboré à partir d’une image détournée : faîtes l’amour pas la guerre.

 

 

 

 

 

 

 

 

On a beau connaître le fin mot de l’histoire, quand on regarde attentivement la photo (une horde de policiers pourchassant au loin les émeutiers dans un nuage de fumigènes, la figure hiératique d’un policier anonyme au premier plan, flou, barrant littéralement l’image par sa stature sombre, qui interdit le photographe de passer, cherche à nous interdire l’accès de l’espace laissé libre, et ce couple au sol qui s’enlace à même le sol, qui s’embrasse dans cette zone vide, ce no man’s land, comme pris entre deux feux), il y a bien deux mondes qui s’opposent. Mais on le devine en creux, dans l’angle mort de cet événement, que la profondeur de champ nous révèle.



Le baiser des émeutes d'Athènes

 

 

 

 

 

 

 

 

À la suite du vote le 13 février au soir d’un nouveau programme de rigueur par le Parlement grec, de très violents incidents se sont déroulés dans la journée et la soirée à Athènes. Comme cela avait été le cas pour les émeutes de Vancouver, une image d’un baiser des émeutes d’Athènes est très vite apparu sur le net. Cette photographie a été prise par Géorgie Panagopoulos, pour l’agence de photographes Eurokinissi.

Le baiser des émeutes d'Athènes

 

 

 

 

 

 

 

 

7 commentaires
  • Le baiser des émeutes de Vancouver 27 juin 2011 05:28, par Paul Sven

    Je m’étonne du « États-Unis » dans les données de catalogage, Vancouver est au Canada et typiquement canadienne.

    • Le baiser des émeutes de Vancouver 27 juin 2011 10:22, par Pierre Ménard


      Oui, bien sûr vous avez tout à fait raison, Vancouver est au Canada, j’ai rectifié depuis en ajoutant ce lieu qui faisait défaut dans la liste de mes mots clés. Merci de ce retour.

      Voir en ligne : Pierre Ménard

    • Le baiser des émeutes de Vancouver 29 juin 2011 19:59, par Marie-Anne

      Une incroyable photo d’une incroyable situation dans un incroyable moment de folie. Comme quoi, il n’y a pas qu’en France que le sport déchaîne.

      Vous serez en mesure de prendre en courent le plus grand lieux de restauration et de voyage à vos domaines de prédilection. Profitable à la loterie n’est rien du tout, mais la gagner au loto chance muets parfaite ? Non, en fait il n’est pas. Certes, il ya peu de chance concerné, mais vous pouvez faire quelques facteurs à prendre de façon spectaculaire vos chances de loin préférable. Juste ici sont quatre recommandations pour vous aider sur votre chemin. 1. Ne pas utiliser le Speedy se prononcer sur la possibilité lors de la sélection de votre montant. Il est préférable de choisir vos propres quantités. deux. Stick à un jeu de loterie vidéo unique et jouer comme un grand nombre de billets que vous pouvez gérer. Les billets beaucoup plus que vous gagner à l’euromillion acquérez, la probabilité d’amélioration de succès. trois. Ne pas conserver appréciant les mêmes chiffres exactes, encore et encore. Vraiment n’obtiennent pas sur le choix des quantités sentimentale loterie. quatre. Ceci est une suggestion cruciale, continuer à garder un oeil sur les montants de succès qui surgissent dans le jackpot de loterie. Préserver la trace de toutes les quantités qui ont été vainqueurs dans les dessins antérieurs. Voulez-vous gagner le rapide de loterie ? Avez-vous déjà une approche de loterie qui améliorent vos chances ? Juste ici cinq lignes directrices établies probabilités de gagner au loto et des techniques sur la façon de gagner à la loterie et d’accélérer vos chances rentable. Suggestion n ° 1 : Se concentrer sur Jouer une vidéo de jeu OnlyReally ne se propagent pas votre argent dans la lecture d’un certain nombre de jeux vidéo unique. La réduction de la somme des numéros dans votre jeu, plus vos chances. Si vous avez le choix entre deux jeux qui contient, pour le cas au point, 35 numéros ou soixante - aller pour les titres de loterie alléger variété 3) Ne pas jouer des jeux vidéo qui utilisent un ordinateur personnel chiffres générés !. Faire positif qu’ils sont de véritables boules - balles de ping-pong sont les plus fréquents - dans un dispositif à barillet laveuse
  • Le baiser des émeutes de Vancouver 27 juin 2011 09:53, par Romain

    Cette photo est en effet assez impressionnante. Le photographe a du faire le tour du monde sur le web aujourd’hui et a eu son heure de gloire. Quant à la photo, elle parait quand même assez invraisemblable. Je me demande pourquoi l’homme était allongé et non pas à genoux à côté de sa copine. C’est quand même une situation assez bizarre pour s’allonger par terre.

     
     
    Les problèmes sur un casino en ligne sont très rares mais s’ils viennent à se produire, la plupart des casinos feront de leur mieux pour que vous puissiez reprendre vos paris le plus vite possible.
    • Le baiser des émeutes de Vancouver 27 juin 2011 10:33, par Pierre Ménard


      « C’est quand même une situation assez bizarre pour s’allonger par terre. » Vous avez tout à fait raison. L’événement lui-même est invraisemblable. Une émeute après la défaite d’un match. Des CRS qui chargent la foule. Une femme blessée laissée à l’abandon par terre par les forces de police canadiennes, et son petit ami qui vient lui porter secours. On peut imaginer qu’en état de choc, voyant que son amie ne voulait ou ne pouvait pas se lever, s’en sentant incapable, sous le choc, et lui ne voulant pas l’abandonner, il s’est simplement allongé à ses côtés pour la soutenir, être présent à ses côtés. La distance à laquelle est prise la photo lui donne un aspect sexuel (ce qui semble un baiser fougueux qui n’est sans doute qu’un geste de soutien, la jupe relevée laissant apparaître la culotte de la jeune femme, qui n’est sans doute que la conséquence d’un état de choc, voire d’un douleur intense, qui vous fait oublier toute règle de pudeur), sans doute trompeur.

      Voir en ligne : Pierre Ménard

      • Le baiser des émeutes de Vancouver 1er décembre 2011 10:13

        Je trouve cette situation assez étrange voir même assez compliqué à comprendre.
        boutique grande taille

        • Le baiser des émeutes de Vancouver 26 juin 2012 12:34, par Luis Luis

          Cette photo est très impressionnant, incroyable et le moment est impressionnant. Le photographe a pris une image géniale et étonnante.

           
           
          Lorsque vous décidez à miser sur des jeux casino gratuit, vous devez prendre un peu de temps pour choisir les bonnes machines à sous, sur lesquelles vous pouvez miser et gagner des free spins et des bonus.
Le baiser des émeutes de Vancouver
Publié le 22 juin 2011
- Dans la rubrique PHOTOGRAPHIE
Regard Couple Photographie Frontière Hasard Sens Information Portrait Images Société Sentiment Canada






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter