| Accueil
LIMINAIRE
Planche-contact : semaine #20


Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

La Friche Belle de Mai, 41 rue Jobin, Marseille, samedi 19 mai 2012, 15h

 

 

 

 

 

 

 

La chute dans le temps et la tonique écriture.

Dans le silence, ou plus exactement dans un espace où les bruits s’éloignent.

Le vert s’accorde au bleu, il a du bleu dans le vert.

Ce qui dans la réalité résiste à la représentation.

L’écriture, est-il l’une des images possibles du manque ?

Dans le sens inverse de la foule, comme d’habitude.

Prouver son existence n’est pas toujours simple.

Passage de la Brie, Paris 19<sup class="typo_exposants">e</sup>, dimanche 13 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage de la Brie, Paris 19e, dimanche 13 mai 2012, 16h15.

La chute dans le temps et la tonique écriture.

Sommes-nous vivants ? (André Laude (1936-1995))

Cimetière militaire, Guebwiller, lundi 14 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Cimetière militaire, Guebwiller, lundi 14 mai 2012, 13h30.

Dans le silence, ou plus exactement dans un espace où les bruits s’éloignent.

Car qu’en est-il du monde… (Déborah Heissler)

Rue de la Rochette, Melun, mardi 15 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue de la Rochette, Melun, mardi 15 mai 2012, 9h50.

Le vert s’accorde au bleu, il a du bleu dans le vert.

Véronique Vassiliou (Action poétique) (Florence Trocmé)

Train, Ligne Paris-Montargis, Villeneuve-Triage, mercredi 16 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Train, Ligne Paris-Montargis, Villeneuve-Triage, mercredi 16 mai 2012, 9h25.

Ce qui dans la réalité résiste à la représentation.

baleine paysage 136 (Maryse Hache)

Rue Jean Moinon, Paris 10<sup class="typo_exposants">e</sup>, jeudi 17 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue Jean Moinon, Paris 10e, jeudi 17 mai 2012, 17h30.

L’écriture, est-il l’une des images possibles du manque ?

une forme dont j’ai la foule en moi, et la solitude (Renauld Kapkla)

Rue Damonville, Melun, vendredi 18 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue Damonville, Melun, vendredi 18 mai 2012, 9h55.

Dans le sens inverse de la foule, comme d’habitude.

Le Bois sans Feuille (Mathilde Roux)

La Friche Belle de Mai, Marseille

 

 

 

 

 

 

 

 

La Friche Belle de Mai, 41 rue Jobin, Marseille, samedi 19 mai 2012, 18h35.

Ecrire est devenu une tâche/ménagère.

Hugo Pernet, Poésie simplifiée (Claude Chambard)



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter