| Accueil
LIMINAIRE
Planche-contact : semaine #3


Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

Métro, Gare d'Austerlitz, janvier 2012

 

 

 

 

 

 

 

Couleur de tout ce qui fut désiré et accompli.

Recomposer rétrospectivement les photographies que nous n’avons pas faites.

Partout on cassait, démolissait.

La chronologie est un dérivatif.

Pour prouver qu’on a vécu le seul vrai témoin c’est notre absence.

Impossible d’écrire, impossible de ne pas écrire.

La photographie fabrique ses apparitions.

Passage Hebrard, Paris 10<sup class="typo_exposants">e</sup>, dimanche 15 janvier 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage Hebrard, Paris 10e, dimanche 15 janvier 2012, 14h.

Couleur de tout ce qui fut désiré et accompli.

Commettre (Pierre Coutelle)

Métro Glaciaire, Ligne 6, Paris 13<sup class="typo_exposants">e</sup>, lundi 16 janvier 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Métro Glaciaire, Ligne 6, Paris 13e, lundi 16 janvier 2012, 13h15.

Recomposer rétrospectivement les photographies que nous n’avons pas faites.

Tiers Livre (François Bon)

Chantier Collège Marguerite de Navarre, Pau, mardi 17 janvier 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Chantier Collège Marguerite de Navarre, Pau, mardi 17 janvier 2012, 8h.

Partout on cassait, démolissait.

Même si (Elisabeth Lamiscarre)

Train, Ligne Paris-Montargis, Maisons-Alfort, mercredi 18 janvier 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Train, Ligne Paris-Montargis, Maisons-Alfort, mercredi 18 janvier 2012, 9h25.

La chronologie est un dérivatif.

Un texte de Ludovic Hary, à propos du Roman de Thomas Lilienstein (Remue.net)

Quai de la Reine blanche, Melun, jeudi 19 janvier 2012, 13h.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quai de la Reine blanche, Melun, jeudi 19 janvier 2012, 13h.

Pour prouver qu’on a vécu le seul vrai témoin c’est notre absence.

(Lumières des jours (Jacques Ancet)

Boulevard Magenta, Paris 10 ème, vendredi 20 janvier 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Boulevard Magenta, Paris 10 ème, vendredi 20 janvier 2012.

Impossible d’écrire, impossible de ne pas écrire.

La disparition, le secret, l’écriture (Michaël Trahan)

Rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10<sup class="typo_exposants">e</sup>, samedi 21 janvier 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10e, samedi 21 janvier 2012.

La photographie fabrique ses apparitions.

Jeu de Paume (Appeau vert)



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter