| Accueil
LIMINAIRE

Après avoir exercé le métier d’avocat, Sylvie Singer Kergall s’est consacrée a sa passion, la photographie. Elle poursuit un travail d’auteur dans l’idée qu’on ne prend pas de photos, on les reçoit. « Les photographies nous offrent ce que nous ne voyons pas forcément à l’oeil nu, et nous révèlent parfois une part de nous-mêmes. C’est là que la magie se crée, dans cette brève complicité entre la prévoyance et le hasard ! » Elle partage son temps entre ses propres recherches, expositions, et travaux de commandes. Elle est par ailleurs auteur d’un recueil de photographies avec les textes de Frédérique Deghelt « Je porte un enfant et dans les yeux l’étreinte sublime qui l’a conçu » aux éditions Actes Sud. »

« Dans les rues de Paris, les affiches publicitaires me fascinaient. Les messages initiaux se fondent les uns aux autres, et me donnent le sentiment que ce trop d’images et de bruit ne peut plus nous berner ! De nouvelles images et de nouveaux sens apparaissent transfigurés par nos propres désirs. J’ai travaillé, attirée par les lumières, les matières du papier superposé, déchiré, gondolé, sur les palissades, les visuels des artistes, des musiciens, des lieux des soirées parisiennes, des affiches électorales... Ces photographies retracent une ambiance, de simples déchirements, ou donnent naissance à de nouvelles compositions par enchevêtrement ou compilation de morceaux choisis. ”

Les affiches lacérées de Sylvie Singer Kergall
Publié le 17 février 2010
- Dans la rubrique PALIMPSESTE
Regard Palimpseste Photographie Ville Art Paris






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter