| Accueil
LIMINAIRE
Deux temps, trois mouvements #2


Sans but précis, au hasard. Nonchalance tout à coup due, involontairement détournée. Reconnaître quelqu’un dans la rue qui lui ne vous voit pas. Se mettre à le suivre sans arrière-pensée. Juste le souci de ne pas le perdre de vue. Rester à bonne distance, discret. Assez loin pour ne pas être repéré, assez près pour ne pas se laisser distancer. Au bout d’un moment on se rend compte qu’on ne regarde même plus le suivi dans cette poursuite, ce chassé-croisé, ce jeu de cache-cache. Ce qui retient notre attention, c’est le mouvement en réalité. Mais que signifie, ici, réalité ? Rien de plus que : ce qui ne peut pas ne pas paraître tel, dans la limite de mes sens et de ma pensée, de mon corps, du monde qui est le mien. Promenade inédite dans les rues ensoleillées de Paris. La chaleur qui nous a fait d’abord transpirer au moindre effort, l’ombre qui teint les formes, le temps qui vous use lentement. Sans but précis, au hasard.

Tout reste à faire. Avec la chaleur, ce n’était pas évident. Ce qui est positif, c’est d’avoir pris un point. J’espère que ce sera mieux par la suite. Mais il n’y a pas eu de joie. Il a fait très chaud. Il y a eu beaucoup de respect, peut être trop. C’est un résultat très moyen. Il faut plus d’ambitions, mettre toutes les armes de notre côté. Tout le monde veut nous battre. Sachant que la chaleur rendait les choses difficiles. Mais rien n’y a fait. Un évident manque de mobilité. Faut faire avec. Perdre de ne pas jouer. Il nous a manqué de concrétiser pour faire la différence. Tout reste à faire.

Extrait de Deux temps, trois mouvements à paraître sur Publie.net.

Ecrire se place entre voler et recevoir.

Mélange de radicalité et d’émotion, de l’intelligible et du sensible.

On cesse alors de voir le monde comme une juxtaposition de choses séparées, et on cherche à relier ce qui est disjoint.

Cache-cache
Publié le 24 mai 2010
- Dans la rubrique PALIMPSESTE
Regard Dérive Chemin Corps Monde Fragment Paris Journal Corse






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter