| Accueil
Jean-Claude Schneider : Sentes dans le temps
Proposition d’écriture : Penser ce qui a été. Penser ce qui sera : le bloc du futur s’insinue déjà par les fissures de la personne que chaque instant défait. Et penser le présent — lequel n’existe pas. Aller vers l’opacité silencieuse du monde. Les choses nous portent et bouleversent ce bref instant que nous traversons. Recomposer tout ce qui vient (...)
Véronique Gentil : Les heures creuses
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Thibault de Vivies : 12 tentatives de pourquoi
Proposition d’écriture : Chercher à en savoir plus sur ce narrateur qui essaie de comprendre les différents événements et sensations qui le font ressembler à un homme. De quels points de notre expérience personnelle peut-on faire surgir des interrogations, qui deviendront de nouvelles tentatives de pourquoi ? En prenant le concept de variations mais (...)
Fred Griot : Visions
Proposition d’écriture : Visions de voyages en notes et récits. Une réunion mouvementée de moments purs, d’intime cohérence en soi, de transcendance, de révélation. Visions, Fred Griot, Publie.net, 2008.
Philippe Rahmy : Mouvement par la fin
Proposition d’écriture : Un portrait de la douleur, sous la forme d’un journal anachronique, décrire ce que le corps et l’esprit endurent dans cette épreuve. Mouvement par la fin, Philippe Rahmy, Cheyne éditeur, Collection Grands Fonds, 2005. Présentation du texte : Sous la forme d’un journal anachronique, Mouvement par la fin est un portrait de (...)
Tu es bien portant et tu vas te perdre
Il aurait bien voulu l’aimer dans sa langue, et par sa langue à lui ; or, au lieu de cela, il se mit à la regarder fixement, d’un air de menace. Après le premier instant d’étonnement elle se mit à avoir peur et pas seulement pour lui faire plaisir. Il jouait avec la pensée de la tuer, ou du moins de lui voler ou de lui détruire quelque chose ; personne (...)
Sophie Loizeau : La Nue-bête
Proposition d’écriture : Une écriture instinctive, triviale, qui lutte de vitesse et de précision avec la sensation, qui n’est que transition, glissements, empreintes pulsionnelles. L’écriture comme poursuite de l’activité désirante par d’autres moyens. Le réel se dédouble, se déboîte, s’ouvre, se révèle, par le regard qui semble déchiffrer dans la vie (...)
Stéphane Audeguy : Petit éloge de la douceur
Proposition d’écriture : Prononcer ou écrire un éloge est un exercice noble, même s’il est parfois académique. On se place d’emblée dans une heureuse posture d’approbation. S’y promener dans un univers « aux contours incertains, mais que la gaieté continûment inspire ». La douceur est légèreté et élégance : « La douceur suppose toujours une affirmation, une (...)
Hugues Jallon : Zone de combat
Proposition d’écriture : Un seul mot nous rassemble, la peur, dans ce qu’elle a de plus commune à tous et à tout. La peur dans la représentation même que fournit le langage, ces relents de dépêches que l’on retrouve cristallisées dans des expressions-slogans qui reviennent sans cesse. La peur comme mal à combattre et comme attitude de survie. N’essayez (...)
Ariane Dreyfus : La belle vitesse
Proposition d’écriture : Courts poèmes, notes prises à la volée, éclats, éclairs de la vie des enfants qui nous entourent, que l’on regarde avec tendresse et émotion, en surimpression de nos propres souvenirs d’enfance. La belle vitesse, Ariane Dreyfus, illustrations de Valérie Linder, Le farfadet bleu, Le dé bleu, 2002. Présentation du texte : Des (...)

Sensation
LIMINAIRE le 17/02/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube