| Accueil
WHAT WILL WE BE
Ça me paraît tellement important. Si on peut décrire les causes de ce détachement. Si seulement le poétique et le politique ne pouvait ne faire qu’un. J’ai l’impression de porter des bottes de sept lieues. J’essaie de me souvenir de mon rêve. Avec amour. Enfin il fut capable de lui dire qu’il l’aimait. Je crois que ça donnera un roman. Ton visage est (...)
Eugène Durif : Croisements, divagations, suivi de Chorégraphies à blanc
Proposition d’écriture : Un couple dans la nuit. Derrière leurs fenêtres, ils regardent la ville en contrebas. Ils parlent et imaginent ce qui se passe dans la pénombre. Des volets clos sur des fenêtres aveugles. Debout dans l’embrasure d’une nuit sans voix, désirant, ils cherchent leur souffle. Des rues, une nuit, vides. Des histoires, ce qu’ils se (...)
Véronique Gentil : Les heures creuses
Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€. Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (...)
Céline Brun-Picard & Grégory Haleux : Étant Donnés
Proposition d’écriture : Pour précipiter les coïncidences, pour recevoir les fruits du hasard, une méthode : la dérive. « Tout mouvement nous découvre » écrivait Montaigne. Dans cette dynamique d’une flânerie urbaine soumise aux bords de rues : la nuit, longer les murs en portant à ces derniers une attention photographique qui s’attache plus (...)
Ludovic Degroote : Pensées des morts
Proposition d’écriture : Mettre des mots sur ses morts, les achever pour qu’on en parle plus. Continuer sa propre usure en usant des mots. Arracher les masques, l’un après l’autre, rien ne demeure que le crâne et la nuit qu’il enferme, ce crâne dont il faut soutenir le regard aveugle. Pensées des morts, Ludovic Degroote, Tarabuste, 2002. (...)
Olivier Barbarant : Essais de voix malgré le vent
Proposition d’écriture : Raconter un moment extraordinaire de sa vie, de ceux que l’on dit gravés à jamais dans sa mémoire. Une nuit hors du commun, par exemple. L’envisager non plus comme un moment figé du passé mais plutôt comme si on l’attendait encore, s’il devait arriver, et par ce renversement de situation temporelle, accentuer sa dimension (...)
Raymond Bozier : Bord de mer
Proposition d’écriture : Tous les jours, et pendant ses vacances notamment, enregistrer ce que l’on voit, ce que l’on ressent face à cette « vacance estivale ». Un paysage de bord de mer, une sensation de torpeur à la campagne, le vent dans les feuilles des arbres, une excursion en montagne, des odeurs, des couleurs, ou ce que l’on ressent la nuit (...)

Nuit
LIMINAIRE le 20/08/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube