| Accueil
LIMINAIRE
Vienne la nuit sonne l’heure


Couverture revue d'ici là n°9Le neuvième numéro de la revue d’ici là est consacré à la nuit :

« Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Et nos amours

Faut-il qu’il m’en souvienne

La joie venait toujours après la peine.

Vienne la nuit sonne l’heure

Les jours s’en vont je demeure... »

Le Pont Mirabeau, Guillaume Apollinaire

Les auteurs :

ana nb, François Bonneau, Michel Brosseau, Daniel Cabanis, Benoît Chailleux, Claude Chambard, Christiane Cohendy, Floriane de Lassée, Caroline Diaz, Marc-Antoine Durand, Claude Favre, Marin Favre, Jean-Yves Fick, Patrick Froehlich, Rémi Froger, Xavier Galaup, Stéphane Gantelet, Maryse Hache, Paola Hivelin, Sabine Huynh, Emmanuèle Jawad, Christine Jeanney, Philippe De Jonckheere, Pierre Ménard, Juliette Mézenc, Grégory Noirot, Isabelle Pariente-Butterlin, Laurent Pernot, Cécile Portier, Franck Queyraud, James Reeve, Mathieu Rivat, Antoinette Rouvroy, Francis Royo, Anne Savelli, Joachim Séné, Aurore Soares, Jean-Pierre Suaudeau, Jérémy Taleyson, Nicolas Tardy, Éva Truffaut, Voxfazer.

Bande son :

Voxfazer : Nuit. Anne Savelli : Tu n’es jamais seul/e dans la nuit. Marc-Antoine Durand & Christiane Cohendy : Que ferais-je de moi à la nuit ? Marin Favre (sur un poème de Jean Tardieu, interprété par le quatuor Maria Braun (chant : Dominique Favat, violon et percussions Marin Favre, violoncelle Olivier de Monès, percussions multiples Jean Pierlot)) : Quand la nuit. Patrick Froehlich : Voix organiques. François Bonneau : Impossible à remplir. ana nb (MENTAL Intox (guitare)) : Est-ce la nuit à tes côtés ? Antoinette Rouvroy : Insomnie.

Page de la revue de création d'ici là n°9 avec le texte et les photos de Jean-Yves Fick

 

 

 

 

 

 

 

 

42 auteurs / 197 pages

Direction artistique : Pierre Ménard

Création ePub : Gwen Catala

PDF principal (51 Mo) avec l’ensemble des textes, photographies et documents, ainsi qu’une bande son au format mp3 (48 minutes / 116 Mo) à télécharger séparément. Version ePub (206 Mo) avec la bande son : 5,99 € sur Publie.net.

Page de la revue de création d'ici là n°9 avec le texte et les photos de François Bonneau

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce numéro n’est pas comme les autres, c’est un numéro 9.

Ce numéro est un virage de la revue, un virage important, et comme tous virages, pour éviter la sortie de route, il faut être patient, manœuvrer avec célérité. Et patient il a fallu l’être avant de pouvoir enfin le diffuser aujourd’hui sur Publie.net et très rapidement sur Apple et toutes les librairies en ligne.

Je souhaitais depuis longtemps casser le rythme de la diffusion de la revue (deux numéros par an) et lui permettre de trouver d’autres lecteurs, et d’exister entre deux numéros. C’est long six mois. Et puis les anciens numéros, leur permettre de toucher un public qu’ils n’ont pas trouvé au moment de leur publication, car une revue ça vit, et bien après sa publication, la force de ses textes, la beauté de ses images, l’inventivité de sa bande sonore, restent d’actualité, c’est-à-dire bien souvent hors du temps.

Je voulais mettre en avant le travail remarquable des auteurs et des artistes qui nous ont fait confiance depuis le début de l’expérience, en 2008 sur Publie.net, et pas seulement avec une courte biographie ou une bibliographie que l’on peine à renseigner au fil du temps. Leur permettre de trouver sur le site de la revue, au-delà de leur présentation et des textes qu’ils voudront bien y diffuser, un atelier dont les portes leur seraient grandes ouvertes, sous la forme d’une résidence, pour préparer par exemple leur intervention dans le numéro à venir, en diffusant à leur rythme, leurs travaux préparatoires, leurs réflexions, leurs essais, leurs esquisses, leurs inspirations, leurs recherches, et que le public puisse, tout au long du processus créatif, y avoir accès, comme sur nos blogs et sites web.

Louise Imagine

 

 

 

 

C’est Louise Imagine, photographe, qui inaugure la première résidence sur le site de la revue. Il y en aura d’autres, au moins deux par numéro.

Tout ce travail à été rendu possible avec l’aide très précieuse de la Région Centre par l’intermédiaire de son Agence régionale pour le livre, l’image et la culture numérique, (Ciclic) et de son dispositif d’aide aux projets innovants qui nous a permis de créer le site de la revue.

Site de la revue d'ici là, réalisé par Joachim Séné pour Rature.net

 

 

 

 

 

 

 

Cette réalisation nous l’avons confiée à Joachim Séné et à sa société Rature.net qui a déjà réalisé de très nombreux autres sites littéraires cette année (et nous lui souhaitons de continuer sur cette belle lancée). Le web littéraire en a besoin.

Vous retrouverez sur ce site, toutes les informations sur les numéros passés en cours et à venir (extraits, intégralité des bandes sons à écouter et à télécharger sur MixCloud, présentation des auteurs (sous la forme d’une mosaïque de portraits), points de vente, etc.), mais également toute l’actualité des auteurs (publication, lecture, intervention, textes).

C’est un outil important qui va vite se développer (avec la participation de l’ensemble des participants à la revue) et nous permettre ainsi de faire vivre la revue et de la faire connaître.

C’est pour ces raisons également que nous diffusons d’ici là sur les réseaux sociaux. Vous pouvez donc nous rejoindre sans tarder sur Facebook, pour y suivre la création des numéros en ligne, découvrir les auteurs de la revue, ainsi que sur Twitter.

Page de la revue de création d'ici là n°9 avec le texte et les photos de James Reev

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce numéro 9 est un numéro tout neuf. En même temps vous trouverez les mêmes versions disponibles, comme à chaque fois, depuis le numéro 6. Au format pdf (avec bande son téléchargeable en mp3) et au format ePub pour lecture sur tablette.

La création de l’ePub à été réalisée main de maître par Gwen Catala qui nous offre là un parcours de lecture numérique inédit. Plusieurs circulation de lecture dans la revue qui transforme cette navigation hybride en expérience numérique exceptionnelle.

Jugez plutôt :


- Vous pouvez lire la revue du début à la fin, en tournant les pages comme vous avez l’habitude. La taille des pages évolue en fonction des propositions des auteurs et des artistes et selon la mise en page que j’ai déterminé avec leur accord, les plus longues se déroulant en faisant défiler l’ascenseur de la page (en scrollant, ce qu’Apple permet désormais sur son iBooks, existe avec Gwen Catala sur d’ici là depuis le numéro 8).


- Un bouton infini (un huit à l’envers puisque la fonction existe sur la revue depuis le 8e numéro), qui permet de passer de manière aléatoire dans les différentes créations de la revue. Au hasard des découvertes.


- Un menu image (autre manière aléatoire d’entrer dans le texte) à partir d’un e image, d’un visage (celui de l’artiste).


- Des liens hypertextes relient les textes entre-eux, liens thématiques, échos et correspondances intimes, sensibles, qu’on découvre au fil de la lecture. Dans cette version Gwen à réussi la prouesse de les faire apparaître et disparaître au fil du temps, renforçant à la fois leur visibilité (mais sans gêner l’esthétique générale de la page) et leur signification, en effet ils apparaissent comme ils nous permettent de faire affleurer des sens insoupçonnés, de percevoir entre ces textes et ces images une compréhension plus fine, plus subtile (on comprend parfois mieux en faisant le lien).

Page de la revue de création d'ici là n°9 avec le texte et les photos de Floriane de Lassée

 

 

 

 

 

 

 

 

Prochains numéros :

NUMÉRO 10 :

Nos os sont revêtus d’un nouveau corps amoureux.

HIVER 2013.

Date remise des travaux : Mars 2013.

Mise en ligne le 21 juin 2013

NUMÉRO 11 :

Au commencement était le verbe, à la fin le monde sans fin.

PRINTEMPS 2013.

Date remise des travaux : Octobre 2013.

Mise en ligne le 21 décembre 2013.



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter