| Accueil
LIMINAIRE
Le niveau de radiation et l’impossibilité de la présence humaine


Radiation Tokyo, Suguru Takeuchi

 

 

 

 

 

 

 

Je découvre par l’intermédiaire du photographe suédois Martin Brink qui a participé au n°8 de la revue d’ici là sur Publie.net sur le thème de la ville et qui a créé il y a quelques semaines un blog consacré aux livres photo pour tablette : The Digital Photobook, une très belle application : Radiation Tokyo, de Suguru Takeuchi.

Radiation Tokyo, Suguru Takeuchi

 

 

 

 

 

 

 

« Fin du mois de mai 2011, déclare Suguru Takeuchi, j’ai pris au quotidien des photos avec mon téléphone portable, un compteur Geiger et un dosimètre-radiamètre à scintillation, détecteur de rayons Gamma. »

Radiation Tokyo, Suguru Takeuchi

 

 

 

 

 

 

 

Né en 1962 à Kobe, Suguru Takeuchi est un vidéaste et photographe japonais. Vers 1990, il a commencé à réaliser des clips pour une maison de disques. Dès 2000, il se lance dans la publicité, réalise des courts métrages, et reçoit de nombreux prix nationaux et internationaux.

Radiation Tokyo, Suguru Takeuchi

 

 

 

 

 

 

 

L’application, à télécharger gratuitement en ligne présente une série de 119 photographies de Suguru Takeuchi qui s’est arrêté à Tokyo et dans ses environs, et a fait une escale en Australie ainsi qu’en Nouvelle-Zélande, où il a d’abord mesuré le rayonnement radioactif, avant de prendre systématiquement la photographie du même endroit.

Tokyo un mois après la catastrophe, nous étions plongé entre risque et danger, sans mesurer encore totalement l’ampleur de la catastrophe et l’on vendait déjà des compteurs Geiger dans le quartier d’Akihabara à Tokyo.

Patrick Rebollar évoquait en juin dernier sur son Journal LittéRéticulaire le niveau de radiation et l’impossibilité de la présence humaine.

« « Attention : 10.000 mSvt/h à #Fukushima « fatal for humans within 50 minutes » #MeltDown #FusionDuCoeur #RobotsOnly http://www3.nhk.or.jp/… »

À côté de cela, mes activités ou vos activités d’aujourd’hui, d’hier ou de demain, c’est sans intérêt, vain et futile.

Les redémarrages de centrales prévus au Japon sont criminels.

Les négations européennes et américaines de la gravité de la situation nucléaire au Japon sont criminelles. »

À suivre pour se tenir informé sur Fukushima, le Scoop.it d’Etienne Servant ainsi qu’Atome(s) la veille autour du nucléaire, physique, énergie, bombe atomique, accidents proposée par Florence Trocmé.



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter