| Accueil
LIMINAIRE
Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture


La première version du texte Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, a été éditée par Publie.net en décembre 2010.

Dans la présentation que je publiais à l’occasion de cette parution, je rappelais que j’ai mis en ligne depuis 2004, de manière hebdomadaire, un exercice littéraire à partir d’un texte poétique contemporain. Les textes écrits à partir de ces contraintes sont diffusés en ligne sur le site Marelle, Zone d’activité poétique et depuis 2010 sur mon site Liminaire.

 

 

 

 

 

 

À raison d’un atelier par semaine, et avec pour objectif d’en créer autant qu’il y a de jours dans une année, afin d’en publier à l’issue de l’expérience un recueil qui soit à la fois un texte poétique, une méthode pour écrire en ateliers (365 propositions d’écriture), une anthologie de littérature contemporaine (365 auteurs francophones et leurs textes, de genres variés (poésie, nouvelles, romans, théâtre, jeunesse, art expérimental…, 75 éditeurs), le projet s’est donc achevé donc comme prévu en octobre 2010 avec la publication d’un texte : Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture.

Il s’agit d’un ouvrage numérique enrichi de contenus multimédias sur internet (de nombreux extraits de textes et les 365 propositions d’écriture commentées, avec présentation actualisée des auteurs, de leurs textes, de nombreux liens ainsi qu’une quarantaine d’enregistrements sonores (extraits de http://radiomarelle.blogspot.com/) sur les auteurs et les textes à l’origine des propositions d’écriture).

Disponible sur Amazon,

Plusieurs navigations numériques s’offrent au lecteur. Une navigation visuelle qui ouvre sur un des ateliers sans que l’on puisse savoir lequel au départ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais on peut lui préférer un autre mode de lecture, soit linéaire, soit thématique par le biais d’index (thèmes et auteurs), soit aléatoire.

« Dans ces conditions, écrit Marie D. Martel dans son article sur Composition n°1 de Marc Saporta qui propose également une lecture non linéaire de son texte que j’ai présenté et analysé également sur Liminaire, on peut concevoir l’œuvre littéraire, et pas seulement l’œuvre littéraire numérique, comme un système qui met en relation, dans un environnement donné et par le biais de certains mécanismes, l’action d’un auteur et celle d’un lecteur. En somme, l’œuvre est une interaction. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le signe ∞ indique que l’on peut se lancer dans une lecture aléatoire du texte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le texte peut se lire comme un texte poétique sur l’écriture, de façon linéaire (du premier au dernier atelier, mais on peut aussi les lire de façon aléatoire. Mais ce texte poétique qui reprend une piste d’écriture est associée à un atelier. En cliquant sur le titre de l’ouvrage et de son auteur, on ouvre une nouvelle fenêtre tout en restant à l’intérieur de l’ouvrage, et l’on peut lire l’intégralité des 365 ateliers d’écriture mis en ligne initialement, comprenant la présentation du texte, de son auteur, un extrait, des liens pour en savoir plus sur ce texte, ainsi que la consigne d’écriture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut lire l’ouvrage en consultant l’index thématique. Un clic sur l’un des soixante-sept thèmes parmi lesquels (Amour, Enfance, Inventaire, Mémoire, Paysage, Photographie, Rêve, Société, Traces, Voyage...).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cliquant sur l’un des liens proposés on se retrouve directement à la page des ateliers d’écriture ayant ce thème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut lire l’ouvrage en consultant l’index des auteurs. Un clic sur un nom d’auteur et l’on se retrouve directement à la page de son atelier d’écriture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une quarantaine d’enregistrements sonores sont proposés à l’écoute, directement dans la page de l’auteur concerné. Il suffit de cliquer sur le bouton bleu pour entendre ces lectures variées, des entretiens inédits, des performances, liés aux textes et aux auteurs présents dans l’ouvrage.

Cette création ePub a été réalisée par Gwen Català, en utilisant les possibilités techniques des sous-couches du logiciel de lecture iBooks de l’iPad, et en incluant d’autre part un script de navigation aléatoire réalisé par Julien Boulnois.

Il s’agit d’une version radicalement neuve, exploitant en large part les fonctions à venir de l’ePub 3.0, une expérience de lecture totalement innovante, utilisant pleinement la spécificité de la lecture numérique. Elle est dès à présent accessible sur la plateforme Publie.net.

« Vous aimez lire, écrire, jouer avec les mots ? Vous avez un goût prononcé pour les jeux littéraires, l’Oulipo et les contraintes ? Vous avez envie de découvrir de nouveaux auteurs, de nouvelles formes d’écriture ? Vous avez toujours rêvé de participer à un atelier d’écriture ou à une petite fabrique de littérature ? J’ai l’ouvrage qu’il vous faut, écrivait Christophe Grossi à la sortie de l’ouvrage : Comment écrire au quotidien de Pierre Ménard (Publie.net). Ici, vous trouverez 365 ateliers d’écriture à réaliser derrière votre ordinateur ou dans votre hamac, sur carnet ou iPad, chez vous, en mouvement, seul ou à plusieurs… Pour vous en faire une idée, sachez que cet ebook est feuilletable en ligne sur ePagine ; vous pouvez également télécharger gratuitement les premières pages.

Philippe De Jonckheere a également présenté ce texte dans Le Portillon  : « Un texte qui ferait une longue liste de livres en énonçant leur principe de construction tout comme ce principe, cette structure, étaient le prétexte d’un exercice d’atelier de lecture. Le plaisir du livre serait double, plaisir de lecteur à reconnaître, sans regarder, dans un premier temps, la note de bas de page qui donne le titre du livre pareillement décrit, le livre dont il est question, et dans le cas, fréquent tout de même, de ne pas connaître un tel livre, en noter rapidement le titre et de l’ajouter à la longue liste des livres que l’on aimerait lire prochainement. Ou pas. Un livre univers qui contient à lui seul une bibliothèque entière, un livre labyrinthique, signé par un personnage de Borges, Pierre Ménard. Un écrivain qui n’aurait pas d’autre travail que celui de recopier les textes d’autres écrivains. Un écrivain qui vivrait des mots des autres écrivains. »

Livres en atelier

 

 

 

 

 

 

 

 

Le blog de la librairie Dialogues à Brest a diffusé tous les mois, à partir de septembre 2010, de larges extraits thétiques de mon texte, en résidence numérique. Une rencontre et des ateliers d’écriture ont eu lieu à la librairie en 2011.

À l’occasion de cette rencontre chez Dialogues Gaëlle Malgorn m’a interviewé pour les sites de la ville de Brest. Je vous invite également à découvrir l’entretien vidéo réalisé à la Librairie Dialogues :



Expérience de lecture numérique innovante
Publié le 28 septembre 2011
- Dans la rubrique LIVRE & LECTURE
Ateliers d’écriture Écriture Récit Photographie Lecture Pierre Ménard Poésie Livre Multimédia Art Bibliothèque Librairie






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter