| Accueil
LIMINAIRE
Bookcamp 4, le Samedi 24 septembre 2011 au Labo de l’édition


L’année dernière, j’avais fait un assez complet compte-rendu de la 3e édition du Bookcamp, à la Cantine. À l’annonce de la quatrième édition du Bookcamp, j’ai décidé de proposer un atelier parmi les 24 mis en place à l’occasion de ce rendez-vous annuel d’ateliers autour des problématiques du livre, de la lecture et de l’édition à l’heure du numérique.

Le BookCamp est une journée d’ateliers participatifs autour des problématiques du livre, de la lecture et de l’édition à l’heure du numérique, qui rassemble les acteurs de ce monde dans sa plus grande diversité : éditeurs, auteurs, lecteurs, libraires, bibliothécaires et développeurs. La journée est organisée autour d’une vingtaine d’ateliers et de temps de rencontres, avec un seul mot d’ordre “tous participants”. Le BookCamp n’est pas un lieu de conférence, mais d’échanges où le principe est de discuter autour de problématiques communes.

Photographie de Clément Montjou ebouquin : Annonce des ateliers du bookcamp4 par Hubert Guillaud au Labo de l'édition

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographie de Clément Monjou eBouquin : Annonce des ateliers du bookcamp4 par Hubert Guillaud au Labo de l’édition.


Samedi 24 septembre 2011 de 10h à 19h

Le Labo de l’édition, 2, rue Saint-Médard, 75005 Paris. Métro Place Monge.

Atelier 5 : Actions de médiation autour du livre numérique.

Isabelle Aveline : « Il me semble — et depuis longtemps — que c’est l’exercice de la médiation qui seule rendra le livre numérique pertinent, voire même qui créera désormais l’existence « réelle » du livre et du livre numérique. »

Sujet :
En bibliothèque, en librairie, pour les éditeurs et leurs auteurs, les ouvrages doivent être mis en avant, présentés, les collections doivent être animées pour que vive la lecture. Même chose pour les collections de ressources en lignes et les livres numériques. Quels gestes, issus de nos pratiques séculaires de médiateurs, pouvons-nous transférer ? Quelles démarches inédites d’appropriation, quelles formes d’éditorialisation des contenus, quels contextes pouvons-nous créer pour faciliter la rencontre entre les gens et les œuvres littéraires sur le territoire numérique ? Quels ponts pouvons-nous imaginer entre les territoires physiques et numériques pour réaliser ce que certains appellent aussi une médiation globlale.

L’Atelier était réservé à un petit nombre de participants (15 personnes), mais nous étions 25, et le débat fut très enrichissant.

Les participants ont fait part de leurs expériences de médiation du livre à l’heure du numérique, en évoquant les formes d’évènements que l’on peut recenser actuellement. Puis nous avons cherché ensemble à en imaginer d’autres, pour en dresser l’inventaire et les évaluer en commun.

Photographie de Clément Montjou eBouquin : Les badges du Bookcamp4

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographie de Clément Monjou eBouquin : Les badges du Bookcamp4


Quelle forme de partage autour du livre numérique ? Quels échanges ?

Les participants seront invités à trouver de nouveaux programmes, de nouvelles activités susceptibles de favoriser la découverte et l’expérience littéraires. Tout est à inventer : Organiser un événement (lectures, conférences, ateliers d’écriture, démonstration…) ? mettre en place un concours ? un espace social numérique (non-commercial) ? des entretiens vidéos d’auteurs sur les sites littéraires ? des lettres de diffusion ciblées ? des expositions ? des vitrines ? de la POD ? des SP ? de la publicité ? des lieux d’échange ? des clubs de lecture ? Une boutique éphémère ? Un responsable marketing ? Des blogueurs revendeurs ? Des médiateurs du livre numérique ? Des résidences numériques, des ateliers d’écriture…

Photographie de Clément Monjou eBouquin : Les ateliers du Bookcamp4À partir de quelques exemples de médiation, quelles pistes nouvelles peut-on envisager ?

Bibliothèques publiques de Montréal : Une communauté autour de Publie.net. Un exercice de lecture/écriture partagée

Projet des Médiathèques du Pays de Romans proposé par Lionel Dujol.

Ateliers d’écriture de François Bon en nocturne à la Bibliothèque Universitaire d’Angers.

Résidence numérique sur le site de Mélico, Mémoire de la Librairie Contemporaine (Syndicat de la Librairie Française) : C’est en lisant qu’on devient liseron.

Résidence d’auteurs numérique en bibliothèque, en librairie... (Conseil Régional d’île de France, ou dans le cadre du programme, « Écrivains en Seine-Saint-Denis », initié par le département de la Seine-Saint-Denis avec les villes de ce département.

Ateliers d’écriture et rencontre avec le public autour de l’ouvrage "Comment écrire au quotidien" édité par Publie.net à la librairie Dialogues à Brest.

Lecture d’Astrid Monet (présenté par son éditeur chez Numérik’livres Gwen Catala et rencontre avec le public à la librairie L’arbres à lettre, présenté par ebouquin.

Rendez-vous en ligne : Ebook friday. L’éditeur Numeriklivres, a lancé une opération de communication, reposant sur le principe du Follow Friday sur Twitter : Ebook Friday, à retrouver sous #ebookfriday.

Site Une autre Rentrée littéraire, à l’initiative de du site ActuaLitte. La rentrée littéraire numérique est avant tout un lieu de partage, de rencontres et de découvertes. Malgré la part encore minoritaire du numérique sur le marché, une vraie dynamique est insufflée par ces acteurs du numérique, qui veulent se mettre au service des lecteurs.

Pour vous donner une idée de l’atmosphère studieuse et des échanges de ce 4e bookcamp au Labo de l’édition, regardez cette vidéo de Virginie Clayssen (teXtes).


Actions de médiation autour du livre numérique
Publié le 23 septembre 2011
- Dans la rubrique LIVRE & LECTURE
Écriture Lecture Parole Livre Multimédia Sens Information Paris Bibliothèque Travail Librairie






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter