| Accueil
LIMINAIRE
Empreintes numériques 2015 au Centre culturel Bellegarde de Toulouse


Le Centre culturel Bellegarde à Toulouse organise depuis 2007 une rencontre autour des arts numériques d’aujourd’hui : Empreintes numériques.

« Les Empreintes numériques, rendez-vous autour des cultures digitales, accueillent Paolo Cirio et Pierre Ménard, deux artistes résolument contemporains qui diffèrent dans leurs propositions tout en poursuivant un même but : rendre plus lisible notre monde, nous faire percevoir les failles et les superpositions entre virtuel et réel. »

JPEG - 164 ko
Affiche de la manifestation « Empreintes numériques »

« À travers une esthétique innovante, les œuvres de Paolo Cirio - artiste italien vivant à New York, hacker et activiste internationalement reconnu - participent d’une critique de l’utilisation des nouvelles technologies lorsque celles-ci constituent un pouvoir hors de tout contrôle, alors même que la transparence est érigée en nouveau principe par nos sociétés contemporaines. L’artiste nous invite à une réflexion sur les notions d’anonymat, de vie privée, mais également de démocratie. »

JPEG - 328.8 ko
214 Lafayette Street, New York - via Street View, Paolo Cirio, 2009

Après une ouverture autour de sa performance Street Ghosts, il clôturera avec une conférence dans laquelle il présentera ses axes de travail autour de ses thèmes de prédilection.

Avec Pierre Ménard, écrivain et auteur multimédia, c’est notre vision de la ville qui sera, à l’aide des outils virtuels disponibles aujourd’hui, réécrite et interprétée au travers d’un atelier itinérant et expérimental ouvert à tous et d’un projet incluant livre imprimé, livre numérique, livre d’artiste, application, site Internet, installation et performance. »

Le programme de la manifestation est disponible en ligne :



Écritures numériques à travers la ville : Rien n’aura eu lieu que le lieu . J’animerai, du 8 au 10 avril 2015, à Toulouse, des ateliers de création numérique : photographie, vidéo, enregistrements sonores, écriture, ouverts à tous.

La ville est comme notre mémoire, un palimpseste indestructible dans lequel il nous arrive de croiser les fantômes d’un temps ancien, qui peuvent surgir à tous moments entre les strates de nos souvenirs. La ville est à inventer : un espace à traverser, un temps à explorer.
JPEG - 400.7 ko
Re-photographie sur Photoshop

La re-photographie est un excellent moyen pour explorer la ville, elle consiste à une refaire une photographie d’un lieu sous un point de vue identique mais à une période différente. Elle permet de documenter le changement intervenu pendant cette période, de faire apparaître les transformations urbaines (architecture, paysage, scènes de la vie quotidienne, etc), d’explorer l’espace en voyageant à travers le temps.

Ce workshop sera donc l’occasion d’expérimenter la re-photographie et reconduction photographique, lors de deux jours d’ateliers itinérants en ville, en utilisant la photographie bien sûr, mais également la vidéo, l’enregistrement sonore, et l’écriture. En explorant les rues de la ville, les participants prendront des photographies et confronteront par photomontage et plusieurs autres procédés de composition et de mixage, les images de Toulouse aujourd’hui à celles d’hier, issues de sources diverses (photographies anciennes, cartes postales ou même captures d’images de la ville sur Google Street View). Le troisième jour sera consacré à la mise en forme de ces données multimédias, leur diffusion sur le Web et la restitution publique des créations des participants sous la forme d’une performance visuelle et sonore en temps réel.

JPEG - 337.9 ko
Ligne de désir (Parc Georges Brassens, Paris 15e)

À l’issue du workshop, je présenterai, le Vendredi 10 avril à 20h., les résultats des travaux des participants. J’ai également été invité par les organisateurs à proposer une carte blanche autour de mon projet des Lignes de désir sous la forme d’une pièce sonore et d’une performance.

Les lignes de désir est un projet éditorial à dimension protéiforme (livre imprimé, livre numérique, livre d’artiste, application, site internet, installation, performance...), qui s’invente autour d’un récit à la lecture non-linéaire et en cours d’écriture. L’histoire d’un homme qui traverse la ville d’un bout à l’autre, à la recherche de la femme qu’il aime et qui a disparu, dans les lieux qu’ils avaient l’habitude de fréquenter.



© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter