| Accueil
LIMINAIRE
Un dispositif, un système d’écriture intime


Les faits dont parlent tous ces articles de journaux deviennent irréels dans ce contexte. J’ai retiré les titres et les signatures. J’aime l’idée que peut-être en retirant les titres on puisse lire L’ordre est peu près chronologique, mais je ne cherchais pas une narration linéaire. Simple phrases courtes, constats factuels juxtaposés sans ordre chronologique. Le cadeau c’est le fait que le hasard soit capable de mettre en œuvre d’admirables combinaisons. Style plat des comptes rendus policiers. La main courante. La collecte de ces fragments dessine l’autoportrait d’un Je comme les autres

J’avais hâte de voir ce garçon nu, de découvrir autre chose que son torse.

J’avais peur qu’il ne me trouve trop grosse. Je suis assez parano avec les mecs.

Ses baisers étaient très chaleureux, elle me léchait tout le visage, alors que j’étais habitué aux baisers normaux.

Le hasard a toujours été important pour moi. En cela John Cage est mes yeux un exemple, un modèle. Une méthode pour ouvrir quelque chose ou pour le transformer. Un dispositif, un système d’écriture intime.

Avant toi j’étais anorexique. Maintenant je mange avec plaisir.

Les tentations existent, c’est vrai, et c’est dur de résister. Mais j’ai peur de tout détruire.

Tu parles tellement de jalousie que je n’ai plus le temps de penser à la mienne.

Tu es une partie de ma propre personnalité, te perdre serait un arrachement.

Quand je t’ai dit qu’un homme m’avait troublée, tu m’as posé des questions, mais tu avais confiance.

Je suis très touché par ton côté rebelle, animal blessé.

La forme est la seule chose que nous puissions mettre en œuvre pour répondre à des faits et à des attaques fondamentalement chaotiques. Et plus les évènements sont dramatiques et plus la forme est importante. Ou comment recycler les formes les plus impersonnelles au service d’une écriture de soi vide de tout héroïsme : Tout ce que j’écris est vrai, mais qu’importe  ?

Remarques sur moi en guerre contre moi
Publié le 23 avril 2005
- Dans la rubrique LIMINAIRE
Écriture Langage Hasard Poésie Fragment






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter