| Accueil
LIMINAIRE

La foule m’a toujours fait peur, je n’ai pas honte de le dire. Sa bestialité à peine matine de grandiloquence. Il y a eu une grande manifestation à laquelle a massivement participé le lycée de Montgeron où j’étudiais lors des manifestations estudiantines et lycéennes s’opposant au projet de loi Devaquet, alors ministre de l’éducation de Jacques Chirac.

Je me souviens m’être rendu à Paris, j’avais pris mon appareil photo avec moi. Je n’ai pas suivi le cortège sinon en marge, empruntant un chemin parallèle à la foule. J’ai retrouvé la cohue devant l’Assemblée Nationale. impossible d’avancer. J’entendais le bruit lointain de la manifestation, et tous les échos que la ville en renvoyait sous toutes ses formes, rumeurs, images, vibrations. J’ai pris cette photographie devant l’ancienne Piscine Deligny. Mes parents m’en avaient si souvent parlée. Longtemps j’ai gardé cette photo comme représentative de cette journée.

E la nave va
Publié le 15 février 2005
- Dans la rubrique LIMINAIRE






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter