| Accueil
Journée d’échanges au MAC VAL dans le cadre du Festival Les Échappées

Jeudi 24 mars 2022, de 9h30 à 17h : Journée d’échanges programmée par Pierre Ménard au MAC VAL (Place de la Libération, 94400 Vitry-sur-Seine), dans le cadre du Festival Les Échappées #3 (Festival Poésie – Musique – Numérique), un événement initié par le Département du Val-de-Marne.
Réservations : directiondelaculture@valdemarne.fr




Teaser les échappés 2022 from Département du Val-de-Marne on Vimeo.

L’écrit connaît d’importantes mutations avec le développement croissant du numérique. Les nouveaux usages remettent en cause le fétichisme du livre comme objet et comme forme, ils transforment et réinventent le langage. Dans notre imaginaire né de l’imprimerie, comme l’écrit François Bon « le livre accapare la totalité de ce qui surgit en littérature, de ce que rétrospectivement on nomme littérature. » Mais les modes de lecture changent, un dialogue nouveau entre les arts se développe, incluant musique et vidéo notamment. De nouvelles écritures émergent comme sorties du livre, délivrées. Quels impacts ces métamorphoses opèrent-elles sur la création artistique, la diffusion des œuvres et le partage avec les publics ?

Au cœur du festival Les Échappées, ce rendez-vous se veut un temps de rencontre, de partage de savoirs et d’expériences, de découvertes sensibles autour de ces enjeux très actuels. Cette journée sera ponctuée de présentations de projets, de performances d’artistes, de lectures et de discussions ouvertes.

Elle sera accueillie au cœur du MAC VAL, le musée d’Art contemporain du Val-de-Marne, créé en 2005 à l’initiative du Conseil départemental. Ce lieu emblématique, né de la conviction politique qu’un soutien à la création artistique concourt à l’épanouissement de chacun et de chacune, à la connaissance de l’autre, au respect mutuel et, in fine, au mieux vivre ensemble, constitue un marqueur fort de la politique culturelle départementale. La journée sera aussi l’occasion d’une visite guidée de l’exposition À mains nues, qui poursuit l’exploration de l’humain en se recentrant sur le corps, son langage, son pouvoir et sa puissance de réinvention.

Auteurs et autrices, poètes et poétesses, bibliothécaires et médiathécaires, enseignants et enseignantes, éditeurs et éditrices, libraires, directeurs et directrices de lieux culturels, ainsi que leurs équipes, lecteurs et lectrices, et plus généralement amateurs et amatrices de culture sont invités à participer à cette journée d’échanges coordonnée par Pierre Ménard, auteur, bibliothécaire et spécialiste du numérique.

Programme de la journée :

9h30 – 10h : Accueil café au MAC VAL

10h – 10h15 : Introduction de la journée par Mme Déborah Münzer, Vice-présidente du Conseil Départemental en charge de la culture, de la vie associative, de l’éducation artistique et culturelle et du tourisme

10h15 – 10h35 : Performance musicale de Gilles Weinzaepflen [1]

10h40 – 12h00 : Temps d’échange avec François Bon [2]

Dans ce temps d’échange sous la forme d’un dialogue avec Pierre Ménard et les questions du public, François Bon évoquera le travail de l’écrivain Après le livre, pour reprendre le titre d’un de ses livres. Le Web comme outil d’écriture, de création, d’expérimentation et d’archivage tout autant que comme support de diffusion.

12h00 – 12h20 : Lecture de Sereine Berlottier [3]

Extraits d’Habiter, traces & trajets, Les Inaperçus, 2019.

12h20 – 14h : Pause-déjeuner

14h – 15h30 : Temps d’échange : Poésie et musique

Avec Séverine Daucourt [4], Sereine Berlottier, Gilles Weinzaepflen
Débat animé par Anne-Laure Chamboissier [5]

Anne-Laure Chamboissier abordera avec les poètes Sereine Berlottier, Séverine Daucourt et Gilles Weinzaepflen leurs différentes collaborations avec la musique et tenterons de comprendre en quoi celles-ci peuvent avoir une incidence sur leur propre travail d’écriture.

15h30 – 16h : Concert de Séverine Daucourt

Transparaître (encore), album électro-pop réalisé avec Armelle Pioline (Holden et Superbravo) et Michel Peteau (Cheval fou et Superbravo), objet hybride, littéraire et musical, à la frontière de la pop la plus minimale et du spoken word, qui paraît fin 2022.

La réalisation de cet album concept a été confiée à Armelle Pioline (Holden, SuperBravo) et Michel Peteau (Cheval Fou, SuperBravo), qui en ont assuré la composition et les arrangements avec des incursions multiples et décomplexées, allant de l’électro artisanale au minimalisme le plus éthéré.

Sur la scène du MAC VAL, les trois artistes donneront à entendre un extrait de ce projet déjà remarqué avant sa sortie, accueilli fin 2021 à l’Opéra de Lyon et au Festival les Femmes s’en mêlent et programmé dans de nombreux festivals pour la saison 2022-2023.

16h-17h : Visite guidée thématisée de l’exposition du MAC VAL À mains nues

[1Gilles Weinzaepflen est né en 1966. Il est poète, musicien et réalisateur.
Poète, il a publié quatre livres : L’égalité des signes (Le Quartanier, 2007), Le Jardin ouvrier (Flammarion, 2008), Noël Jivaro (Le clou dans le fer, 2011) et Soleil grigri (Lanskine, 2018). Gilles Weinzaepflen tourne son premier film en 2008, Prélude au sommeil, portrait du pionnier de la musique électronique Jean-Jacques Perrey. Puis en 2011, La Poésie s’appelle reviens, son second documentaire, présente un aperçu du champ poétique contemporain. Ses deux films sont sélectionnés dans plusieurs festivals. Musicien sous le nom de Toog, il a enregistré sept disques et donné des concerts en Europe, au Japon et aux États-Unis.
Son site : http://gillesweinzaepflen.com/

[2François Bon, auteur, rassemble progressivement l’ensemble de ses travaux, sur Tiers Livre Éditeur, maison fondée en 2015, en complément de la plateforme d’expérimentation web Tiers Livre (écriture, ateliers d’écriture, performances et improvisations en vidéo), un des premiers sites web de littérature francophone (depuis 1997), et d’une chaîne vidéo de référence pour la littérature contemporaine de création.

[3Sereine Berlottier lit, vit, écrit (& travaille) en zone inondable. Elle a publié des récits (Nu précipité dans le vide, Fayard, 2006, et Louis sous la terre, Argol, 2015) et des livres de poésie, notamment : Habiter : traces & trajets, avec des peintures de Jérémy Liron (Les Inaperçus, 2019), Ciels, visage et Au Bord (Lanskine, 2019 et 2017) et Attente, partition (Argol, 2011). Elle est membre du comité de rédaction du collectif Remue.net et participe régulièrement à des lectures publiques.
Son site personnel : https://sereineberlottier.net/

[4Séverine Daucourt est poète. Elle a publié fin 2020 son cinquième livre, Transparaître, puisant dans le biographique autant que dans le sociologique, aux Éditions Lanskine. Séverine Daucourt chante aussi. Depuis toujours. Et depuis toujours propose des versions scéniques de ses textes, où performance, lecture et chanson s’entrecroisent.
Son site : https://www.severine-daucourt-fridriksson.com/

[5Anne-Laure Chamboissier (1970) est historienne de l’art et curator. Elle crée en novembre 2013 ChamProjects. Cette structure est principalement dédiée à la réflexion transversale autour de la question du son et de sa relation avec différentes disciplines : littérature, arts visuels, cinéma ainsi qu’à des projets spécifiques d’art contemporain in situ. Elle est en cours de réalisation avec Stéphane Viard d’un film documentaire « Qu’est-ce que la musique fait à la littérature ? »
Son site : http://champrojects.com


LIMINAIRE le 16/05/2022 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube