| Accueil
LIMINAIRE
Questionner la pratique de l’écriture aujourd’hui


J’ai été invité à participer dans la matinée de jeudi à une journée thématique organisée par le Festival du 1er roman de Chambéry sur le thème du roman contemporain avec Patrick Longuet, maître de conférences à l’Université de Savoie, directeur d’études à l’ESPE de Chambéry, Myriam Anderson, critique littéraire, traductrice, agent d’auteurs, éditrice chez Actes Sud, Davy Athuil, fondateur de la maison d’édition Le Peuple de Mü, Delphine Barbirati, et moi-même.

Avec l’avènement du numérique, l’écriture contemporaine devient navigation, mouvement perpétuel : d’un côté, les auteurs explorent avec bonheur de nouveaux champs du possible et entraînent les lecteurs dans leur quête, de l’autre, les technologies du web renouvellent les modalités de diffusion des expressions littéraires.

PNG - 430.2 ko
Programme de la journée thématique : Lire et écrire le roman contemporain

J’ai également animé dans l’après-midi un atelier d’écriture pour une vingtaine d’enseignants, professeurs, bibliothécaires, documentalistes et responsables de CDI.

Les participants qui étaient là pour des raisons professionnelles (proposer des ateliers d’écriture à leurs publics, améliorer les propositions d’animation autour de l’écriture dans les établissement où ils travaillent, exploiter le foisonnement d’internet dans cette optique…) mais également pour des raisons plus personnelles : prendre conscience activement de l’acte d’écriture, expérimenter sur leur peau ce qu’ils font (ou vont faire) « subir » à leurs publics, et se situer pour une fois du point de vue de l’écrivant pour ensuite lire autrement et aborder la littérature et sa transmission dans doute différemment, se sont tous impliqués dans l’atelier de manière entière et enthousiaste.

Je leur ai proposé de travailler, durant les deux heures, à partir de trois textes d’auteurs contemporains, dont la présentation des textes et de leurs auteurs, les extraits et la contrainte d’écriture étaient tous extraits de mon ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net.

Les participants ont accepté que je diffuse l’ensemble des textes écrits lors de l’atelier, je les ai donc compilés sous la forme d’un fichier pdf et d’un fichier ePub à télécharger, pour que vous puissiez les lire plus facilement suivant vos supports de lecture numérique.

JPEG - 58.7 ko
Les participants à la journée thématique s’installent dans l’amphithéâtre

Voici les trois pistes d’écriture empruntées avec les participants à l’atelier d’écriture :

Premier atelier :

Raconter l’homme, la femme, leur amour, le moindre événement au quotidien, cette vie ordinaire, en utilisant un ensemble de mots uniques, sans les répéter une seule fois.

Hapax, Joachim Séné, Publie.net, 2008.

Second atelier :

Dresser la liste de nos certitudes qui n’en sont pas comme autant de notes brèves, menues observations, souvenirs, et réflexions qui forment un autoportrait fragmentaire.

Je sais, Ito Naga, Cheyne, 2007.

Troisième atelier :

Collecter au quotidien des faits divers, des informations publiées dans son journal, des nouvelles improbables, saugrenues ou sauvages, et les organiser sous la forme d’un inventaire, bouts de vies qu’on arrache à l’anonymat, en couchant quelques lignes de réaction, d’effroi ou d’indignation, plus qu’un simple commentaire, avec des mots qui cherchent à rendre coup pour coup et lutter contre l’absurdité.



Medium is mess, Nicole Caligaris, Inventaire/Invention, 2007.
JPEG - 61.3 ko
Tous les supports sont bons pour écrire
Atelier d’écriture numérique à Chambéry
Publié le 31 janvier 2015
- Dans la rubrique LIMINAIRE
Ateliers d’écriture Écriture Langage Lecture Poésie Livre Fragment Inventaire Bibliothèque Travail






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter