| Accueil
LIMINAIRE
Mardi 20 octobre 2009


Essayer de battre la nuit à son propre jeu, la prendre à rebours. Des gestes interrompus, des gestes colorés. Difficile de se dire que ce geste est désormais impossible, captif du passé. Cette splendeur m’apparait de plus en plus lumineuse, aérée, et en même temps de moins en moins compréhensible. L’attention au monde, à son évidence, sa lumière, sa mobilité, sa vie. Pour un moment encore du moins, demeure un espace, une profondeur presque légère, à peine menacée de nuages. Amas d’actions désordonnées, diversité de pensées et d’émotions qui affluent, aspirations contradictoires. Le profond passé et l’extrême présent. Esquiver toujours à dessein ce qui cherche à nous perdre.

Vitre bibliothèque de Saint-Apollinaire-de-Rias

YOUR INVISIBLE NOW
Publié le 20 octobre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Lumière Mémoire Monde






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter