| Accueil
LIMINAIRE
Samedi 5 décembre 2009


On peut se demander ce qu’il fait là. Dans le désordre. Voilà plutôt ce qui réellement se passe. La rue fait des glissades devant moi, et qu’importe pour l’instant où elle va. Et justement on en est toujours là. Je crois que c’est impossible de s’en tenir à ce qui est prévu, on est toujours rattrapé, dépassé, par le flux. Des voix autres, pas vraiment étrangères, mais construites de toutes pièces avec des bouts de moi, pas seulement des bouts de moi, imaginer davantage, projeter, aussi. Pris peu à peu par l’obscurité d’un souffle invisible, brutal et pourtant lent. Rien n’advient qu’il n’ait vu venir. Concilier l’impossible mouvement, l’illusoire immobilité. Mais pour rien, mais pour presque rien.

Fenêtre et toile retournée à Poitiers

THE BEGINNING AND END OF NOW
Publié le 5 décembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Ville Voix Souffle Fragment Désordre






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter