| Accueil
LIMINAIRE
Mercredi 22 avril 2009


Une façon de parler pas forcément celle des extraits de naissance. Moi bien sûr je n’invente rien, je me contente d’écouter les bavardages lointains des absents. J’ai mis longtemps, elle trouve. Tenter de faire passer le mauvais goût dans la bouche il y a tout plein d’amertume en ce moment et ce n’est qu’un début croyez-moi. La composition, dans cette présentation, équivaudrait à une dictée. La nuit n’a pas de voiles plus épais que le tien. Mais méfie-toi des négations. Vie médiocre égale passage à vide et silence. Un sourire large comme goutte d’eau flotte devant elle et se perd dans la nuit. Le tissage des mots suit un dessein à les fils se nouent aux points de rencontre. Une litanie d’indices, soustraits au hasard. Voilà pour le moment.

Plan de l'île de Ré au Phare des Baleines, avr 2009

SWEET THING
Publié le 22 avril 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Langage Palimpseste Nuit Passage Hasard Inventaire






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter