| Accueil
LIMINAIRE
Jeudi 19 mars 2009


En marche ! hop hop ! au trot ! Sans preuve définitive, nous ne pouvons pas aller plus loin que le doute, pourtant, mais gardons Cette hypothèse à l’esprit. J’affirme que les choses ne se sont pas déroulées ainsi. C’est étrange, c’est comme ça. Je sais que je dois, au fur et à mesure des audiences, éviter de m’habituer. La vie, elle, se trace en mots dessinés à la croisée de l’intime et du collectif, du féminin, du masculin et du neutre. Il est facile de se protéger. Malgré soi on résiste à l’émotion. Je me mets en garde. Ce n’est pas suffisant. Ce grognement dans l’air : merci à la patrie ? Désir de durer, désir de poursuivre, même si très vite dans la vie non écrite l’impression qu’il est toujours trop tard s’impose. Trafiquer le son au sens, et aménager le noir des signes sur le blanc de la page avec une intensité continue.

Les voies de la Gare de Lyon, jan 2009

SPELL IN YOUR HEART
Publié le 19 mars 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Temps Langage Sens Désir Traces






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter