| Accueil
LIMINAIRE
Mercredi 28 janvier 2009


Le langage est rendu à son épaisseur sensible. Changement de régime de signes. Le tête devient rébus ou message chiffré. Il déambule dans ses alentours. Il était en moi depuis longtemps mais n’est apparu il y a quelques nuits. Est ce que ces rêves ont un sens ? Non. Non je pense que c’est plus comme un fantôme qui nous a suivi tous les deux. Je vois de loin, j’atterris de même. Ne jamais offrir de cible, procéder, non par poussées, mais par coups. Il fallait y penser. Vous recevrez ça dans un souffle, vous êtes là pour répondre, ou non. Ce n’est pas nouveau, mais exagéré à l’extrême. Je suis un son qui résonne doucement, existant depuis le commencement dans le silence. C’est quelque chose de vague qu’on ne peut pas voir, quelque chose qui ressemble plus à un sentiment.

Anniversaire de Danièle Diaz à Combs-la-Ville, jan 2009

SOMETHING VAGUE
Publié le 28 janvier 2009
- Dans la rubrique JOURNAL






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter