| Accueil
LIMINAIRE
Jeudi 15 octobre 2009


Venir contre soi, tout sauf possible, la nuit sans pouvoir passer, pour séparer. Il faut faire comprendre les choses malgré tout, sans l’image. Miroitements des événements qui peuvent recéler, selon le regard qu’on leur porte, et le goût que l’on a de la vérité, autant de menaces que de liberté. Dans les matières, les galeries du sens qui vient, une forme que n’emprisonnent plus les murets de la langue. Des plages de silence pour réserver le droit de ne pas savoir, de devoir y penser plus loin, plus tard, ou de vous interroger en retour. Pour dégourdir mes jambes il fallait me rabattre. Nous vivons dans les éclats. Pas dans un labyrinthe.

Vue du train

RED STATES
Publié le 15 octobre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Regard Langage Vérité Sens






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter