| Accueil
LIMINAIRE
Mardi 8 décembre 2009


Deux forces règnent sur l’univers : lumière et pesanteur. Qui sait, personne ne sait l’extrême pauvreté de mes visions. Ce n’est pas grave, on perd du temps là. Conscience qu’une personne a d’elle-même. Il y a encore des failles dans l’enchaînement logique des preuves. Toute l’histoire de cet écheveau complexe, impossible de démêler toute l’histoire de nos divisions. Percevoir dans l’obscurité du présent cette lumière qui cherche à nous rejoindre et ne le peut pas. Suivre le procédé au moment où il se produit. La peur marque durablement les visages. C’est la mémoire qui fait votre identité, si vous avez perdu la mémoire, comment serez-vous le même homme ?

Rue de Poitiers près de la gare

POSITION APPROACHING
Publié le 8 décembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Lumière Mémoire Regard Nuit Visage Histoire






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter