| Accueil
LIMINAIRE
Jeudi 24 septembre 2009


Si je veux découvrir une ville, rien ne vaut la voie ferrée. Ne demande jamais ton chemin à quelqu’un qui le connaît car tu ne pourras plus t’égarer. Tout est passage. Surtout ne pas peser, ne pas s’ancrer. C’est accentuer, insister, creuser, délimiter tel ou tel contour, proposer aspérités ou arêtes. Pour tenter de cerner cette réalité ondoyante et fuyante, il fallait bien mettre en œuvre une conjonction des regards, multiplier les angles d’approche pour avancer un tant soit peu vers ce qui toujours se dérobe. Par les mots collés l’accolade se fait. L’avenir est rare, chaque jour qui vient n’est pas un jour qui commence.

Cathédrale de Tréguier

OPEN UP YOUR DOOR
Publié le 24 septembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Regard Ville Chemin Passage Jour






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter