| Accueil
LIMINAIRE
Mardi 29 décembre 2009

On se demande comment ça pourrait finir. Se faufilant plus bas, leur musique clôt un cadre d’espace nous maintenant au bord de ce qui tombe. Se perde la mémoire qu’elle se délave dans le temps, s’efface sans que se lèvent d’autres figures. En arrière des promenades, cris, jeux d’herbes de dents. On en reste là tête vide face au vent et ce bruit de rien sous les mots crevés comme des pneus. Seul endroit des tristesses. La maison dans leurs bras persiste et signe. Par là seulement dire et refaire les routes. Le droit à l’éphémère. Porter le monde – le rendre présent, le faire passer, le reconduire, mais aussi le sauver, le repêcher, le rappeler, le restituer. Tourne la tête comme le monde.

NONPAREIL OF FAVOR
Publié le 29 décembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Pau






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter