| Accueil
LIMINAIRE
Lundi 19 octobre 2009


Mon corps allant à l’air, mon esprit à son seul mouvement, par le blanc de la parole sans mots. Les mains savent à quoi s’occuper. J’ai fermé les yeux j’ai fermé les miens j’ai mis des chansons et j’attends. Le font contre la vitre, épuiser les nuages, retrouver la veine de cet inconnu qui va tissant dans les intermittences du jour. D’où mon idée de lui donner une suite aujourd’hui, non sans opportunisme, j’en conviens. Le sentiment formidable du travail bien fait. D’avoir fait œuvre utile. La compréhension n’a pas été immédiate. Un temps s’est avéré nécessaire. Il se fait enfin, passant par un regard échangé. Je lui ai répondu par cette question : « Quel âge as-tu ? » Voilà un souvenir au moins qui a su ne pas s’effacer.

Auto-école à Nilvange en Moselle

MORNING SONG
Publié le 19 octobre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Mémoire Regard Fenêtre Corps Sens Travail






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter