| Accueil
LIMINAIRE
Lundi 14 décembre 2009


C’est de là que je viens. J’aurai, d’ici là, le sens du funèbre, comme on apprend l’art de la fête, et le sens de l’humour. Autre chose à dire, mais pas pour le moment. Sens de l’humour ci-inclus, dans le sens du renversement – ça va de pair, c’est selon. Quelquefois nous serions temporairement hors service. Refusant soudainement de nous lever. Le doux plaisir des draps. Prétextant n’importe quoi. Masse d’informations anciennes, sensations fugitives, bonheurs éphémères, souvenirs. Chaque regard porté sur le paysage intègre les traces de l’existence passée. C’est tellement plus facile, pour masquer tout ce qui ne ressemble à rien. Évidemment, cela a aussi ses inconvénients. Et moi je me dis que l’on touche quelque chose de très en arrière.

Terrasse de la Belleviloise à Paris

LOVE LIKE A SUNSET
Publié le 14 décembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Temps Mémoire Regard Paysage Sens Rire Traces






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter