| Accueil
LIMINAIRE
Jeudi 29 janvier 2009


Et cette démangeaison est celle de la curiosité. Tout est ouvert, tout est clair ; il n’y a pas de secrets, ici, maintenant, dans ce paysage de néant. La curiosité la conduit, au-delà de toute restriction, à désirer toucher, voir de ses yeux, expérimenter tout ce qui lui est inconnu ou caché. De longues minutes passent, sans que rien ne bouge. Les rues et les magasins sont vides, les gens restent cloîtrés chez eux, comme plongés dans un long sommeil. Il fait froid. Bruit de l’heure : une porte tout près de nous refermée, insigne rupture du vide. Reste à trouver le bon angle de vue. Ici et là même désir d’absolu mêlé à un vertige d’anéantissement. Cet événement n’avait pas de nom. Il n’était pas homologable. Murmures tirés des fonds. Moi, je l’appelais l’événement.

Crissey en Bourgogne, jan 2009

LAUGHING STOCK
Publié le 29 janvier 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Sommeil Regard Ville Désir






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter