| Accueil
LIMINAIRE
Planche-contact : semaine #48


Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes ou sur Twitter. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

Premier bilan à mi-parcours : Planche-contact : mots clés

Quai de la Loire, Paris 19, samedi 1<sup class="typo_exposants">er</sup> décembre 2012, 10h10.

 

 

 

 

 

 

 

 

Gêné, vraiment gêné par la matière manquante de l’univers.

L’éphémère dissipe nos chemins au connaître et sa faille rédime l’autre.

C’était peut-être, finalement, ne pas avoir toujours, sauf contrainte, dit non.

Toute la ville d’hiver et la forêt dans la ville de feuilles mortes.

Le seuil suppose le franchissement libre, contrairement à la frontière.

Cette image qu’on retrouve en rêve – et l’euphorie qui monte avant l’autre.

En faire prétendue matière autobiographique — et le déni d’accès à la fiction qui s’y loge.

Cirque à l'ancienne, rue de la Clôture, Paris 19, dimanche 25 novembre 2012, 11h45

 

 

 

 

 

 

 

 

Cirque à l’ancienne, rue de la Clôture, Paris 19e, dimanche 25 novembre 2012, 11h45.

Gêné, vraiment gêné par la matière manquante de l’univers.

Je me souviens 3 (Vents contraires, Joël Baque)

Faculté des Lettres et des Langues, avenue du Recteur Pineau, Poitiers, lundi 26 novembre 2012, 12h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

Faculté des Lettres et des Langues, avenue du Recteur Pineau, Poitiers, lundi 26 novembre 2012, 12h30.

L’éphémère dissipe nos chemins au connaître et sa faille rédime l’autre.

InLands xxxiv #essais (Jean-Yves Fick)

Rue Saint-Guillaume, Paris 7, mardi 27 novembre 2012, 9h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue Saint-Guillaume, Paris 7e, mardi 27 novembre 2012, 9h30.

C’était peut-être, finalement, ne pas avoir toujours, sauf contrainte, dit non.

1011 : mardi 13 novembre 2012 (Le convoi des glossolales, Brigitte Célérier)

Melun immobilier, 7 avenue Gallieni, Melun, mercredi 27 novembre 2012, 16h40.

 

 

 

 

 

 

 

 

Melun immobilier, 7 avenue Gallieni, Melun, mercredi 27 novembre 2012, 16h40.

Toute la ville d’hiver et la forêt dans la ville de feuilles mortes.

Ninette et Nathan (Les rêves)

Maison Familiale Rurale, 3 rue de Saint-Branchs, Sorigny, Indre-et-Loire, jeudi 29 novembre 2012, 17h.

 

 

 

 

 

 

 

 

Maison Familiale Rurale, 3 rue de Saint-Branchs, Sorigny, Indre-et-Loire, jeudi 29 novembre 2012, 17h.

Le seuil suppose le franchissement libre, contrairement à la frontière.

Lire et écrire (La Grange, Karl Dubost)

Rue du Château, Melun, vendredi 30 novembre 2012, 18h.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rue du Château, Melun, vendredi 30 novembre 2012, 18h.

Cette image qu’on retrouve en rêve – et l’euphorie qui monte avant l’autre.

Toboggan (etsansciel, Christine Zottele)

Quai de la Loire, Paris 19, samedi 1<sup class="typo_exposants">er</sup> décembre 2012, 10h30.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quai de la Loire, Paris 19e, samedi 1er décembre 2012, 10h30.

En faire prétendue matière autobiographique — et le déni d’accès à la fiction qui s’y loge.

Little Robert (Michel Brosseau)

L’éphémère dissipe nos chemins
Publié le 2 décembre 2012
- Dans la rubrique JOURNAL
Temps Regard Écriture Langage Photographie Ville Lecture Quotidien Dérive Paysage Voyage Art Fragment Inventaire Paris Architecture Journal Itinéraire






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter