| Accueil
LIMINAIRE
Vendredi 27 novembre 2009


Ces poussières collent au pas. Les traces de l’anéantissement sont effacées, par conséquent le souvenir des anéantis est anéanti aussi, le temps de l’anéantissement est effacé, donc le souvenir des anéantisseurs aussi, donc aussi la résistance aux anéantisseurs de demain. Nous imprimerons le rythme éclaté de nos trajectoires inverses. L’époque et nous-mêmes fabriquons de l’oubli, nous le savons tous. Et puis, le désir d’en construire, plus loin, une réplique. Démonstration du jamais plus dans un monde du toujours encore et du toujours à nouveau. Le sol est instable. Dans l’air distant, les pas se forment d’eux-même. Nos paysages d’intentions. A pas précautionneux, je m’avance. Dans l’air distant, les pas se forment d’eux-même. Voilà tout ce que je sais faire.

Vitre brisée à Metz

I WAS ONLY GOING OUT
Publié le 27 novembre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Temps Mémoire Paysage Désir Désordre Traces






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter