| Accueil
LIMINAIRE

Son comportement est inadmissible. Je vous le dis moi. Non mais c’est vrai. Tout à coup, pouf, on ne sait pas pourquoi, elle se ferme. On ne l’entend plus. Rideau. Quand on lui pose des questions il faut la forcer à répondre. A peine un murmure. L’impression d’avoir dit un mot de trop. Je ne dis rien. Son aveu sur le pas de la porte comme une ridicule vengeance. Elle croit faire mouche mais c’est elle qu’elle touche. Une fois dehors j’explose, libéré d’un poids.

HUNDERTWASSER HOUSE / 1.
Publié le 1er janvier 2005
- Dans la rubrique JOURNAL






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter