| Accueil
LIMINAIRE
Samedi 17 octobre 2009


La structure contradictoire du cristal en chacun, ce qu’on veut, ce qui tourne avec un ciel trop bleu. Ici tout sera dit, pour le plaisir du son, du choc, de l’entremêlement. Au pas de charge ou en dansant, en apnée ou en tanguant. Au jour le jour fait d’emboîtements, de sensations, de réels hasardeux, de faits et gestes, de souvenirs et de lectures. dire n’est pas ce. Le constat n’est pas amer, mais lucide comme blessure au plus proche soleil. Aimer et parler sont une même chose. Qu’on écrit. À la fois en apparence et en dedans en s’abandonnant par morceaux, en donnant à chacun cette sensation d’infini qu’il recherche par seule possession d’un fragment. J’attends quelque chose, mais si je savais, quoi ?

Atelier d'écriture à la bibliothèque de Saint-Apollinaire-de-Rias

HEAVENS’ LIGHT
Publié le 17 octobre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Mémoire Écriture Lecture Jour Amour






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter