| Accueil
LIMINAIRE
Jeudi 20 janvier 2005

Elle appelle plusieurs fois de suite à la maison. Je sais qu’elle va passer ce soir. Avant qu’elle arrive je dispose ma caméra dans un endroit bien placée, cadrant à la fois toute la salle à manger et tellement en évidence qu’on ne la voit pas. Enfin j’espère. Elle passe. Elle n’enlève même pas son manteau, ne défait pas son épaisse écharpe. Peu importe. Je n’ai qu’une peur c’est qu’on remarque la caméra. La petite lumière rouge qui indique que j’enregistre la scène. Dès qu’elle part, je vais discrètement enlever la caméra de sa cachette. Je passe la scène en accéléré ce qui met en évidence le cadrage que j’ai choisi. Les silhouettes traversent la pièce en tous sens. Au centre de l’image un halo lumineux.

FRESHLY FOUND LABYRINTH
Publié le 20 janvier 2005
- Dans la rubrique JOURNAL
Lumière Quotidien Histoire






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter