| Accueil
LIMINAIRE
Vendredi 30 octobre 2009


On ne sait trop d’où ça vient ni où ça va, comment ça s’est fait et pourquoi. Et comme on mélange tout, c’est assez vrai. Pas forcément une mauvaise idée. En fin d’une saison chargée ça se discute. Reste à voir comment... Le geste, enfin. Pas le mouvement, il n’y en a pas. Aucune tentation de cet ordre, au contraire. Tourner autour, l’aborder sous différents angles, la contourner et revenir à l’assaut, mais buter toujours dessus, comme si ce qui s’était réellement passé cette nuit-là était par essence inatteignable, hors de portée de mon imagination et irréductible au langage. Les échecs sont rares, quand il s’agit d’appliquer les mêmes recettes et de jouir des mêmes avantages. Ce qui compte ici, c’est ce qu’on parvient à dire. Reconstruire cette nuit en images mentales avec la précision du rêve. On se retourne. On attend quoi, pour sortir ?

Nilvange, Moselle

EVERY COLOUR AND KIND
Publié le 30 octobre 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Nuit Sens Rêve Mouvement






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter