| Accueil
LIMINAIRE
Mercredi 11 mars 2009


L’intérêt sur les expériences croisées, l’invitation à leur vécu et à leurs matières sensibles. Des moments d’ancrages succèdent à des moments de pertes de repères. Cependant, si l’on y réfléchit, aussi anodin semble-t-il, ce geste n’est pas sans conséquence : quelque chose en résulte, une image. Nos repères sont bouleversés dans un espace à l’envers. Quelqu’un qui m’intime sans cesse de lui parler de face, comme un sourd qui exigerait de pouvoir lire sur mes lèvres. Et d’ailleurs pourquoi le monde serait-il à l’endroit ? L’abandon des mots. Une image, qui reste particulière, liée aux relations que nous entretenons, nourries de sentiments et désirs. Tous ces ratés, tous ces écarts sont ceux que nous entretenons avec nous-même. L’abandon par les mots. Quand donc cette pensée est-elle venue ?

Quartier Mercuriales à Bagnolet

DESERT LAND
Publié le 11 mars 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Langage Lecture Parole Désir Absence Images






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter