| Accueil
LIMINAIRE
Samedi 31 janvier 2009


Peut-on aller au-delà de l’image pour raconter et dire autre chose que le corps lui-même ? A cause de cela, la discussion pouvait durer très longtemps. Regardant défiler la nuit dehors. Une sensation l’indicible certitude que quelque chose aurait pu advenir sans doute mais rien. Et puis surtout, il y avait la lumière. La lenteur a ses bienfaits. La certitude de détenir la vérité exclut toute possibilité d’infirmation, quand bien même celle-ci serait avérée. Mais ce sont aussi les éléments qui permettent la rencontre et le dépassement des distances. Mais ce qui frappe est la constance du manque. Mais cela, insistons, relève de tout ce qui est considéré comme basique. Avec un peu de réflexion.

Autoportrait Pierre Ménard

CURTAIN CALL
Publié le 31 janvier 2009
- Dans la rubrique JOURNAL
Lumière Pierre Ménard Nuit Vérité Corps Sens Portrait Images






© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter